.
-

Ramesséum. - Les ruines de ce palais de Ramsès II se situent, près de Qournah, à Thèbes. Il est admis que l'édifice décrit par Diodore de Sicile sous le nom de Tombeau d'Osymandias n'est autre que le Ramesséum, bien que les proportions de ce dernier ne concordent pas entièrement avec les données de l'historien grec. 

Le palais, dans son ensemble, se composait d'une entrée monumentale, d'une vaste cour ornée d'une double ligne de colonnes formant galerie, de deux grandes salles successives soutenues par de nombreuses colonnes, enfin d'une suite d'appartements; l'axe de toutes ces constructions, que saccagea vraisemblablement Cambyse, avait une longueur de 167 mètres environ. Les deux pylônes qui formaient la façade, sur une largeur totale de 68 mètres, et entre lesquels était la grande entrée, sont encore debout, mais dégradés; leurs bas-reliefs commençaient la série de tableaux historiques qui se déployait sur le palais tout entier. 
-

Thèbes : Ramesseum.
Le Ramesseum de Thèbes.

La cour était presque carrée (56 mètres sur 52); ses murs de clôture sont presque entièrement détruits, ainsi que les galeries soutenues par la double ligne de colonnes. Au fond de la cour qui fait face aux pylônes, un peu vers la gauche, gisent les débris d'une statue colossale de Ramsès en granit rose de Syène; cette statue devait avoir plus de 11 mètres hauteur. La salle carrée où l'on pénètre en quittant la cour a 52 mètres de largeur sur 43 de profondeur : une double rangée de colonnes, à droite et à gauche, y formait deux galeries; le côté de l'entrée et celui du fond n'avaient qu'une rangée de piliers à caryatides, hauts de 9,50 mètres, et dont plusieurs existent encore; ce qui reste des murs est couvert de bas-reliefs.

Trois perrons, dont l'un, celui du milieu, est flanqué de deux bustes colossaux, conduisent de cette première salle à un vestibule garni d'un rang de colonnes dans toute sa longueur de droite à gauche; de là on pénètre par trois portes, répondant aux trois perrons, dans la seconde salle, large de 41 mètres, profonde de 31 mètres. 

Les murs latéraux ont péri. On comptait 48 colonnes, disposées sur 8 rangées de 6 de profondeur; 5 rangées entières sont restées debout, et portent encore une partie des plafonds, qui étaient peints en bleu et semés d'étoiles d'or; le plafond du centre est plus élevé que les deux plafonds latéraux. Des chambres qui formaient le fond de l'édifice, il ne reste plus qu'une à peu près entière; le plafond, décoré d'un curieux tableau astronomique, est supporté par 8 colonnes. Quatre colonnes de la chambre suivante subsistent; tout le reste est détruit. (A19).

.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.