.
-

Nerva (Marcus Cocceius), empereur romain (septembre 96 - 27 janvier 98), né probablement à Narnia en 32, mort à Rome le 27 janvier 98. Il était petit-fils de l'ami de Tibère du même nom, fut consul en 71 avec Vespasien, en 90 avec Domitien. Lors de l'assassinat de ce dernier, le sénat proclama Nerva empereur, et les soldats l'acceptèrent. C'était un vieillard maladif et débonnaire; il ne fit rien sans l'avis du sénat, jura de ne faire mourir aucun sénateur, rappela les bannis, interdit les procès de majesté, menaça de peines sévères les délateurs qui ne prouveraient pas leur accusation, en fit périr quelques-uns.

Nerva suspendit un instant les jeux et les distributions de blé au peuple romain, mais les rétablit bientôt, fonda trois colonies en faveur des citoyens pauvres, constitua un fonds pour subvenir aux funérailles des pauvres, créa l'institution alimentaire qui nourrissait les enfants des indigents aux frais de l'Etat. La seconde année de son règne, il prit pour collègue le vieux L. Verginius Rufus, qui mourut peu après. Il se contenta de reléguer à Tarente Calpurnius Crassus qui avait conspiré contre lui. Il ne put empêcher les prétoriens de mettre à mort les assassins de Domitien (Parthénius et Petronius Secundus) et fut mène obligé par le préfet du prétoire, Aelianus Casperius, à les remercier. 

Cet incident dut contribuer à lui faire adopter et désigner pour successeur un général énergique, Trajan. qui commandait l'armée de Germanie. Il lui donna les titres de César et de Germanicus et la puissance tribunitienne, l'associa avec lui au consulat pour 98. C'est alors que Nerva mourut subitement. Les sénateurs portèrent son corps au bûcher sur leurs épaules, l'ensevelirent dans le tombeau d'Auguste, lui décernèrent l'apothéose.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.