.
-

Duc du Maine

Maine (Louis-Auguste de Bourbon, duc du), premier fils naturel de Louis XlV et de madame de Montespan, naquit en 1670. Son éducation fut confiée à madame de Maintenon. Louis XIV, qui le chérissait, le légitima, le fit prince de Dombes, colonel des Suisses et Grisons et grand maître de l'artillerie en 1688. Le duc du Maine épousa en 1692 A. L. B. de Bourbon-Condé. petite-fille du grand Condé, femme ambitieuse, qui l'aida à obtenir, en 1714, un édit appelant à la couronne les princes légitimés et leurs descendants, au défaut des princes du sang. Mais Philippe d'Orléans, devenu régent du royaume en 1715, après avoir fait casser le testament de Louis XIV, qui donnait au duc du Maine la surintendance de l'éducation du roi mineur, fit révoquer cet édit en 1717. Le duc du Maine, à l'instigation de sa femme, entra avec elle dans une conspiration ourdie contre le régent par le prince de Cellamare, ambassadeur d'Espagne à Paris. Cette conspiration, dite de Cellamare, fut découverte en 1718. Le duc du Maine fut enfermé dans la citadelle de Doullens et la duchesse au château de Dijon. Rendus à la liberté en 1720, ils vécurent à Sceaux, où la duchesse, amie des lettres et des arts, tint une cour brillante et mourut en 1753. Le duc avait une grande piété et préférait la retraite à l'éclat du monde. Il mourut en 1750, laissant deux fils, le prince de Dombes, mort en 1755, et le comte d'Eu, mort en 1775, l'un et l'autre sans avoir été mariés.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.