.
-

Magini (Giovanni Antonio), astronome né à Padoue le 13 juin 1555, mort à Bologne le 11 février 1617. Professeur d'astronomie à l'université de Bologne de 1538 jusqu'à sa mort, il a publié des éphémérides (1582 et 1599); Tabulae secundorum mobilium (1585); Tabulae et canones primi mobilis, où il traitait de la trigonométrie sphérique, de la gnomonique, etc.  (1604 et 1609); Novae Coelestium orbitum theoricae congruentes cum observationibus N. Copernici (1589); De Astrologia ratione (1607); Istruzione sopra lo specchio concavo sferico (1611); une réfutation de Scaliger sur la précession des équinoxes (1617), des tables de carrés, etc. (1592 et 1610). Il commenta également Ptolémée et Regiomontanus, Bon calculateur, astrologue renommé,  Magini eut de son temps une réputation singulière; il se montra quelque, peu jaloux des découvertes de Galilée et paraît avoir excité sous main contre ce dernier les pamphlets de Martin Norky et de Francesco Sizzi. Ses travaux les plus sérieux sont ceux qu il consacra à la géographie de l'Italie, dont il entreprit de publier une carte détaillée (en 65 feuilles). Cette Italia, qu'il n'eut pas le temps d'achever, fut éditée par son fils Fabio en 1620. (T.).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.