.
-

Landau (Lev). - Physicien né en 1908 à Bakou (Azerbaïdjan), mort à Moscou en 1968. Diplômé de physique et de chimie de l’université de Bakou, Landau termine sa formation à l’université de Léningrad (Saint-Pétersbourg) de 1924 à 1927. Il continuera ses recherches à l’institut physico-technique de la même ville jusqu’en 1929. Année pendant laquelle il se rend à Göttingen, Leipzig et Copenhague, où il collabore avec Niels Bohr.

A partir de 1932, Landau, formé à la nouvelle physique qui vient de naître en Europe du Nord, prend la direction de la division théorique de l’Institut technique de Kharkov (Ukraine), dont il fait le centre de rayonnement de la physique soviétique. Cinq ans plus tard, il sera nommé à la tête de l’institut de physique de l’Académie des sciences de Moscou.

Touché par la répression stalinienne, il passera quelque temps en prison, mais sera libéré pour poursuivre ses travaux sur la superfluidité, et participer quelque temps plus tard aux recherches sur le développement de l’arme nucléaire. On lui doit une hypothèse selon laquelle l’énergie solaire serait engendrée par la capture de matière par un noyau de neutrons situé au centre de l’astre. Une théorie non fondée, mais qui incitera Oppenheimer à s’interresser à de nouveaux astres encore hypothétiques : les étoiles à neutrons. Landau s’est occupé de la physique à très basse température et de la physique des plasmas.

Par ailleurs, ses fameux travaux sur la superfluidité de l’hélium lui ont valu le prix Nobel en 1962. Victime d’un grave accident de la route la même année, il mourra huit ans plus tard sans avoir jamais recouvré la totalité de ses moyens intellectuels.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.