.
-

Bohr, Niels, physicien né à Copenhague en 1885, mort en 1962. Il est l’un des fondateurs de la physique quantique. Après des études à Copenhague, puis à Manchester sous la direction d’Ernest Rutherford, il a travaillé sur la structure de l’atome, et en a donné en 1913 un modèle de type « planétaire », en mesure de rendre compte l’origine du système de raies spectrales émises par les atomes, ainsi que de leurs propriétés chimiques, qui les unes et les autres sont compris comme dépendant de l’agencement des électrons autour du noyau.

Il deviendra, en 1916, professeur à l’université de Copenhague, puis en 1920, directeur de l’Institut de physique théorique. Il y sera l’animateur d’un courant de physiciens (l’école dite de Copenhague) qui ont donné une interprétation probabiliste à la théorie quantique. Il a reçu le prix Nobel en 1922.

Contacté par Heisenberg, au cours de la seconde guerre mondiale qui cherche à l’impliquer dans le développement de la bombe atomique nazie, il parvient à quitter peu de temps après le Danemark et à rejoindre en 1943 les États-Unis, où il travaillera au projet américain de Bombe.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.