.
-

Artaxerxès Ier

ArtaxerxèsIer ou mieux Artakhshathra Ier, surnommé Longue-Main, parce qu'il avait, selon Plutarque, la main droite plus longue que la main gauche, fils du roi de Perse, Xerxès Ier, auquel il succéda à la mort de ce dernier, assassiné par Artaban son chef des gardes. Il régna 40 ans, de 465 à 425 av. J.-C.; d'après Josèphe (Ant. jud., XI, 6), il prit d'abord le nom de Cyrus. A l'instigation du même Artaban, son frère Darius périt aussi assassiné, mais Artaxerxès réussit à se débarrasser de tous ses ennemis. Son règne fut troublé par un grand nombre de révoltes : d'abord celle de son dernier frère Hystaspe, satrape de Bactriane, qui fut forcé de se soumettre (462).

En 460 ou 458, révolte des Egyptiens soumis à la Perse depuis Cambyse : lnaros, aidé par les Athéniens, défait les Perses que commandait Akhéménès, près de Paprémis. Mais en 455 les généraux perses Artabaze et Mégabyze forcent les Athéniens à évacuer l'Egypte. La guerre continue entre la Perse et Athènes, qui envoie Cimon s'emparer de Chypre. Cimon meurt, mais les Athéniens sont, malgré sa perte, vainqueurs sur terre et sur mer et, en 449, le traité de Callias est signé : d'après Diodore (XII, 4), les Perses se seraient engagés à ne jamais s'approcher de la côte d'Asie, sinon à trois journées de marche; aucun navire perse ne devait franchir le Bosphore; les villes grecques de l'Asie Mineure recouvraient leur indépendance. Thucydide étant muet sur tous ces points, on doit peut-être considérer les clauses du traité comme apocryphes. 

Ce qu'il faut retenir, c'est que cette convention termina la première guerre entre les Perses et les Grecs; guerre qui, depuis l'incendie de Sardes, avait duré plus d'un demi-siècle (501-449). En Egypte, lnaros avait déposé les armes, Mégabyze lui ayant promis la vie sauve : en dépit de cette promesse, il fut exécuté par ordre d'Artaxerxès. A cette nouvelle Mégabyze se révolta en Syrie, mais il se réconcilia peu après avec son maître. Artaxerxès restaura le palais de Suse, à ce que nous apprend une inscription de son petit-fils Artaxerxès. La fin de son règne fut paisible et il mourut, en 425, laissant le trône à son fils Xerxès II. (P.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2012. - Reproduction interdite.