.
-

Crevaux (Jules Nicolas), explorateur né le 1er avril 1847 à Lorquin (Lorraine), tué sur le Pilcomayo (Argentine) le 24 avril 1882. Docteur en médecine en 1870, il s'engagea pendant la guerre franco-allemande et se distingua par sa bravoure. La guerre finie, comme il n'avait pas la vocation de la médecine sédentaire, il demanda à entrer dans la marine. Il fut nommé chirurgien de marine en 1871. 

Tenté par la gloire des grands explorateurs (L'exploration de l'Afrique), Crevaux visita d'abord la côte d'Afrique, puis résolut de tourner ses efforts vers l'Amérique du Sud où se trouvaient de vastes territoires encore mal connus ou même complètement inconnus (L'exploration de l'Amérique du Sud).

En 1877, Crevaux explora la Guyane; c'est au cours de ce voyage qu'il rencontra chez les Bouis de la Guyane hollandaise (population mélangée de Noirs et d'indigènes) son fidèle accompagnateur Apatou qu'il amena à Paris et qui fut acclamé à la Sorbonne. En 1878, il visite la vallée de l'Oyapok, découvre le Kou, affluent du Yari, et d'autres tributaires de l'Amazone. Dans un troisième voyage en 1880, il part de Santa Fé de Bogotà, passe le rio Negro et arrive jusqu'au Guyabera, un affluent de l'Orénoque

Revenu en France en 1881, il n'y reste que quelques mois et revient à Buenos Aires d'où il devait partir pour le voyage qui allait lui coûter la vie. Il voulait accomplir une exploration encore plus grande que les précédentes, passer de la vallée du rio de Paranà dans celle de l'Amazone, reconnaître complètement les sources du rio de Paraguay, puis explorer le rio Tapajos, pendant que son compagnon, Billet, reconnaîtrait le Tocantins. Creveaux se détourna pour remonter le Pilcomayo et visiter les tribus du Gran Chaco. Les Tobas, excités par une sortie récente de Caïza, le massacrèrent avec ses dix-huit compagnons. Deux Boliviens de l'escorte qui avaient été faits prisonniers parvinrent à s'échapper et racontèrent les détails de la catastrophe. 

Le récit de ses explorations, inséré d'abord dans le Tour du Monde, a été publié sous le titre de Voyages dans l'Amérique du Sud (Paris, 1883, in-4). La Société de géographie de Paris a tiré des papiers du défunt la matière d'un ouvrage : Fleuves de l'Amérique du Sud (1883). (L. Hesse).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.