.
-

Boullongne. - Famille de peintres.
Louis Boullongne, né en 1609; mort à Paris en 1614, excellait particulièrement à copier les tableaux des anciens peintres. Il laissa deux fils, Louis et Bon, qui cultivèrent avec succès la peinture et le surpassèrent : 

Bon Boullongne, né à Paris en 1649, mort en 1717, d'abord élève de son père, étudia à Rome en qualité de pensionnaire du roi, et se forma par l'étude des grands maîtres. De retour en France, il fut admis à l'Académie de peinture en 1677, puis nommé professeur à l'Académie et peintre du roi (Louis XIV). Il travailla pour ce prince dans l'église des Invalides, au palais et à la capelle de Versailles, à Trianon, etc. Il excellait dans le coloris. Parmi ses tableaux, on distingue le Combat d'Hercule contre les Centaures, l'Enfant ressuscité (au Louvre), Vénus, Pan et Syrinx.

Louis Boullongne, son frère cadet, né en 1657, mort en 1733, fut aussi pensionnaire du roi à Rome et devint directeur de l'Académie de peinture. Louis XIV le nomma son premier peintre, lui donna des lettres de noblesse, et le fit chevalier de St-Michel. Ses chefs-d'oeuvre sont : la Présentation au Temple (à Notre-Dame de Paris); l'Annonciation et l'Assomption (à Versailles). On lui reproche un peu de sécheresse.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.