.
-

Salamandre

La Salamandre est un animal dont les Anciens avaient fait l'attribut du feu, parce qu'on prétendait qu'elle pouvait vivre au milieu des flammes. Les poètes la prirent aussi pour emblème de l'amour.

Selon les cabalistes de la Renaissance, les salamandres  sont des esprits élémentaires, composés des plus subtiles parties du feu, qu'ils habitent.

 « Les salamandres, habitants enflammés de la région du feu, servent les sages, dit l'abbé de Villars; mais ils ne cherchent pas leur compagnie : leurs filles et leurs femmes se font voir rarement. De tous les hôtes des éléments, les salamandres sont ceux qui vi vent le plus longtemps. Les historiens disent que Romulus était fils de Mars. Les esprits forts ajoutent : c'est une fable; les démonomanes disent il était fils d'un incube. Nous qui connaissons la nature, poursuit le même auteur, nous savons que ce Mars prétendu était un salamandre. » 
Il y a un animal amphibie, qu'on nomme la salamandre. Sa peau est noire, parsemée de taches jaunes, sans écailles et presque toujours enduite d'une matière visqueuse qui en suinte continuellement. La salamandre ressemble, pour la forme, à un lézard. Les anciens croyaient que cet animal vivait dans le feu. 
« La Salamandre loge dans la terre, dit Cyrano de Bergerac, qui est toujours farceur, sous des montagnes de bitume allumé, comme l'Etna, le Vésuve et le cap Rouge. Elle sue de l'huile bouillante et crache de l'eau-forte, quand elle s'échauffe ou qu'elle se bat. Avec le corps de cet animal, on n'a que faire de feu dans une cuisine. Pendu à la crémaillère, il fait bouillir, et rôtir tout ce que l'on met devant la cheminée. Ses yeux éclairent la nuit comme de petits soleils ; et, placés dans une chambre obscure, ils y font l'effet d'une lampe perpétuelle... »
Dans l'art héraldique, cet animal chimérique est toujours représenté au milieu des flammes, posé sur ses quatre pattes et la têtu contournée. La salamandre existe dans les armoiries de plusieurs familles, mais est surtout céIèbre pour avoir, été adoptée comme emblème par Charles de Valois, comte d'Angoulême, et son fils François ler, roi de France, qui s'en servit à profusion comme motif d'ornement.
-
Salamandre.
Salamandre figurée sur l'ormentation d'une porte (Rouen).  © Photo : Serge Jodra, 2009.
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2009. - Reproduction interdite.