.
-

Dimanche des Rameaux, Dimanche des palmes, Pâques fleuries, dominica palmarum, dominica in ramis palmarum, etc. Ces noms ont été donnés, dans le Christianisme, au dimanche qui précède Pâques. La fête qui est célébrée en ce jour-là est destinée à solenniser le souvenir de l'entrée triomphale de Jésus-Christ à Jérusalem, relatée dans les Evangiles selon saint Matthieu (XXI, 1-17); saint Marc (XI, 1-19); saint Luc (XIX, 28-48); saint Jean (XII,12-17). La messe est précédée d'une procession où l'on tient en main des branches d'arbres préalablement bénites.

Ce rite, comme beaucoup d'autres du même genre, fut primitivement propre à l'Eglise de Jérusalem. II est décrit dans la Pérégrination de Silvia, récit d'un pèlerinage accompli aux lieux saints d'Orient, vers la fin du IVe siècle, par une grande dame, originaire de la Gaule méridionale. Cyrille de Scythopolis, écrivain du VIe siècle, le mentionne aussi. Il s'introduisit en Occident assez tardivement, à partir seulement du VIIIe ou du IXe siècle. Les anciens livres liturgiques de l'Église latine n'en donnent aucune indication. Amalaire de Metz en parle; mais dans des termes qui ne montrent pas que l'usage fût universel. Toutefois Isidore de Séville mentionne le dies palmarum, l'usage de porter des rameaux à l'église et de crier Hosanna; mais il ne dit rien d'une procession faite en même temps. 

Les rameaux que la Pérégrination de Silvia indique comme portés à Jérusalem étaient ceux du palmier et de l'olivier. L'usage des palmes a été conservé dans les processions de l'Italie, dans celles des provinces méridionales de l'Espagne et dans celles du Portugal. Dans la plupart des départements français, elles ont été remplacées par le buis, et dans quelques-uns par le laurier et le myrte. En Angleterre, on bénit le saule marceau; en Hollande, le houx. Mais quelle que soit l'essence du bois bénit le dimanche des Rameaux, il est investi d'une vertu sanctifiante et miraculeuse pour les personnes qui possèdent la foi

Le nom de Pâques fleuries provient des bouquets que l'on portait à la procession, sur de hautes tiges. (E.-H. Vollet).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.