.
-

Aah

Aah - La Lune est exprimée en égyptien par un substantif masculin, aah, qui est en même temps le nom du dieu de la Lune. Ce dieu est représenté tantôt avec une tête d'épervier que surmontent le croissant et le disque, tantôt sous la forme d'un enfant également coiffé du disque et du croissant (c'est Khons-Aah), ou bien avec une tête d'ibis ornée du croissant, du disque et parfois de la plume qui symbolise la vérité (c'est Thot-Aah).

La Lune, en raison de ses phases, est en perpétuelle relation dans les textes avec les idées de naissance et de renouvellement. C'est ainsi que, chez les Romains, Lucine se confondait souvent avec Diane. Aah préside au renouvellement, au rajeunissement, à la renaissance. C'est sans doute à ce titre qu'il est représenté avec la figure de Khons enfant, coiffé de la tresse, Khons étant l'Horus de la triade Thébaine (la Religion égyptienne). (GE).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.