.
-

Thot

Thot ou Thoth est un dieu égyptien 'd’Hermopolis, qui présidait à la parole, à l'écriture, aux sciences, aux arts. 

Les égyptiens lui attribuaient toutes les inventions. Il vérifiait la justesse de la balance du tribunal d’Osiris lors de la pesée des âmes. On lui attribuait encore la création de la théologie, l'établissement du culte divin et l'ordre des sacrifices. 

Il existait sous son nom 42 livres sacrés, confiés aux prêtres seuls, qui contenaient toute l'encyclopédie religieuse et scientifique des premiers temps de l'Égypte

Les Egyptiens en firent le conseiller et le premier ministre d'Osiris; c'est lui que ce dieu laissa pour aider Isis dans l'administration de ses Etats, quand il partit pour conquérir la terre. Et lorsque Osiris eut passé de la terre au ciel, Isis et Thot lui offrirent des sacrifices, et instituèrent en son honneur des initiations avec des cérémonies secrètes et mystérieuses. C'était encore Thot qui passait pour diriger l'envoi des hérauts eu temps de guerre, les propositions de paix et les traités.

Ce dieu était représenté tantôt avec la tête de l'ibis, tantôt avec celle du cynocéphale. Il règne, du reste, une profonde obscurité sur Thot. 

Hérodote dit que c'est lui qui inventa les lettres, distingua les voyelles des consonnes, les muettes des liquides, découverte, ajoute-t-il, qui doit le faire regarder comme un dieu ou comme un homme divin. Les autres historiens anciens s'accordent à lui attribuer l'invention de presque tous les arts.

« Thot, dit Lactante, remonte à la plus haute antiquité, et, quoique homme, il posséda toutes les sciences, ce qui lui mérita le surnom de Trismégiste, trois fois grand.»
Il créa les différentes parties du discours, et imposa, le premier , des noms à un grand nombre de choses. Diodore de Sicile, Platon, Eusèbe, assurent qu'il fut l'inventeur des lettres et le premier qui écrivit des livres. Il trouva les nombres, les mesures, et réduisit l'arithmétique en un traité. Les Egyptiens publiaient qu'il leur avait enseigné la géométrie, qui leur était absolument nécessaire, ainsi que l'astronomie et l'astrologie; ils ajoutaient qu'ayant observé le premier la nature et l'harmonie des sons, il avait composé la lyre

C'est à l'époque Alexandrine, quand il a été assimilé à l'Hermès des Grecs que Thot s'est vu investi d'une importance et de significations nouvelles. 

« Les Grecs, dit PhiIon de Byblos, donnent le nom d'Hermès à Taaut, que les Egyptiens appellent Thoyth, et les Alexandrins Thoth. » 
Le lien qui pouvait être fait entre l'ancien Thot et Hermès (outre l'invention de la lyre qu'on leur attribuait) tenait à ce que tous deux, dans leurs traditions respectives, étaient regardés notamment comme les ambassadeurs des dieux, et les excellents interprètes de leurs volontés et de leurs ordres - c'est ce le sens du mot grec Hermès. Thot sera assimilé par les Romains à leur Mercure, et les alchimistes en feront leur Hermès Trismégiste.
 
 


Rencontre du cynocéphale et de l'Ibis : les deux
attributs de Thot associés à un symbole lunaire...
Conjonction astronomique de Mercure et de la Lune?

Clément d'Alexandrie parle du code de ses lois, confié à la garde des prêtres, et Elien le désigne sous la dénomination de corps de droit d'Hermès. Plusieurs autres auteurs ont considéré Thot comme la personnification de l'invention des sciences. De fait, le mot Thot ou Thoth paraît désigner une colonne égyptienne, et plusieurs auteurs anciens attestent que les sciences et les diverses connaissances humaines étaient gravées sur des stèles dans la terre sériadique; peut-être faut-il lire siringique, mot qui exprimerait les cryptes ou allées souterraines, creusées aux environs dee Thèbes et de Memphis. (A. Migne).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.