.
-

Lettres philosophiques sur l'Angleterre, appelées aussi Lettres anglaises, par Voltaire. Elles furent écrites entre 1728 et 1732, publiées d'abord en anglais en 1733, puis en français en 1734. - Elles eurent un retentissement considérable et furent condamnées au feu par le Parlement. Il y était question des quakers et des sectes en Angleterre; du gouvernement et du commerce; de la vaccine, de Bacon, de Locke, de Newton et de ses découvertes, de la tragédie, de la comédie, de la poésie en Angleterre et du sort des gens de lettres dans ce pays, des Académies, etc. Ces lettres marquent un progrès notable de l'influence anglaise en France. C'est la première oeuvre où Voltaire, connu jusque-là comme poète, se révèle « philosophe » instruit des questions scientifiques. En tant  qu'étude sur l'Angleterre, les Lettres sentent trop le panégyrique; à ce point de vue, c'est dans la partie littéraire se trouvent les meilleures appréciations (sur Wicherley, Congreve et surtout Shakespeare, que Voltaire révèle en France). Mais les Lettres anglaises sont avant tout un pamphlet, qui inaugure la lutte contre le christianisme, les institutions politiques de la France et contre les moeurs et les idées du siècle précédent.
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.