.
-

Gudrun, poème allemand de la fin du XIIe l'épopée la plus complète de la littérature germanique après les Niebelungen, une sorte d'Odyssée à côté d'une autre Iliade. En voici le sujet : Hagen, fils d'un roi d'Irlande, enlevé par un griffon, avait été sauvé miraculeusement et nourri par trois filles d'autres rois qui avaient eu le même sort. De retour dans sa patrie et devenu roi, il épousa une de ses compagnes, Hilde, dont il eut une fille qui porta le même nom. Hagen fit tuer plusieurs seigneurs, prétendants à la main de cette enfant, mais périt dans cette lutte, et Hettel, roi de Hegelingen, se maria avec la jeune Hilde. De cette union naquit l'héroïne du poème, Gudrun. C'est une suite de combats livrés à Hettel par les rois Siegfrid, du pays des Maures, Hartmut, de Normandie, Herwig, de Seeland; et après sa mort ses soldats soutinrent l'effort. Gudrun prit pour protecteur l'un des rivaux, Herwig, dont elle devint enfin la femme. Les diverses scènes se sont passées en Allemagne, dans la Frise, au Danemark, en Normandie, en Irlande, etc.

Le poème de Gudrun l'emporte sur les Niebelungen par la richesse des pensées, l'éclat des images, l'originalité des caractères et des situations, la délicatesse d'expression, qui semble indiquer, non pas l'origine ancienne de l'oeuvre, mais un remaniement postérieur. Il doit être le travail d'un seul auteur, et non un assemblage de vieux chants. (A19).



En bibliothèque - On a publié pour la première fois ce texte dans le Heldenbuch (livre des héros), par Hagen, Berlin, 1820, puis seul dans les Classiques allemands du moyen âge, par Bartsch, Leipzig, 1865, 2 vol.
.


Dictionnaire Le monde des textes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.