.
-

Abrégé, livre où l'on a résume la matière d'un ou de plusieurs ouvrages : les abrégés sont utiles dans une littérature surchargée de richesses par de longs travaux; mais ils exigent de leurs auteurs un véritable talent. Bien composés, ils ont quelquefois fait oublier les originaux; c'est ainsi que l'élégant Abrégé de Justin a peut-être causé la perte de l'Histoire universelle de Trogue-Pompée, et l'on a aussi reproché à Florus d'avoir privé la postérité d'une partie des Décades de Tite-Live. Les ouvrages de Cornelius Nepos et de Velléius Paterculus appartiennent à la catégorie des abrégés. Le Breviarium historioae romanae d'Eutrope est aussi un abrégé d'histoire romaine. Les jurisconsultes attribuent aux auteurs d'abrégés la perte des ouvrages de Papinien, des Scévola, de Labéon, d'Ulpien, etc. Qui sait si Constantin Porphyrogénète, par ses extraits des historiens grecs et latins, n'a pas fait disparaître l'Histoire universelle de Nicolas de Damas, une partie des livres de Polybe, de Diodore de Sicile, de Denys d'Halicarnasse, etc.?

En France, on doit citer l'Abrégé chronologique de l'histoire de France par le président Hénault, qui a fait naître un grand nombre d'imitations; la revue rapide que Bossuet a écrite dans son Discours sur l'histoire universelle est un véritable abrégé, oeuvre de génie. On a écrit aussi, pendant le XVIIIe siècle, pour l'École militaire, des Abrégés qui ont eu leur réputation, auj. assez effacée. Les abrégés sont fort en usage de nos jours; il y a des Précis, des Résumés, des Manuels, de toute sorte, pour la grammaire, la littérature l'histoire, la philosophie, les sciences, les arts, etc.

Le mot latin Compendium, qui signifie abrégé, a été appliqué spécialement aux abrégés d'ouvrages de sciences (philosophie, histoire naturelle, médecine, chirurgie, physique, chimie, etc.). L'Epitomé (mot grec qui veut diré abrégé) est un livre réduit, comme l'Abrégé, mais plus succinct encore; tels sont l'Epitomé historiae sacrae de Lhomond, et autres, écrits en latin pour les plus jeunes élèves des établissements d'instruction. On établit cette différence entre l'Abrégé et l'Epitomé, que le premier est écrit dans le style propre à son auteur et avec la forme qui lui convient, tandis que le second reproduit autant que possible les expressions des auteurs originaux. (Bachelet).

.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.