.
-

Trieste

Trieste est une ville maritime et port de l'Italie, située au fond de la baie qui porte son nom, et au Nord de l'Adriatique; population : 210 000 habitants pour la ville et les faubourgs.


Aspect de la ville. Principaux monuments.
La situation de la ville est des plus pittoresques, puisqu'elle est assise entre un golfe admirable et une chaîne de collines verdoyantes. On peut y distinguer deux parties très distinctes : l'ancienne ville, au Sud, couvre les flancs de la colline que surmonte le château et présente les mêmes traits caractéristiques que la plupart des cités maritimes italiennes : rues étroites, tortueuses, pentes raides, maisons élevées, irrégularité pittoresque. La nouvelle ville, au contraire, placée au Nord derrière le nouveau port, a un aspect tout moderne, avec ses rues larges, ses places spacieuses, son plan régulier, et son animation continue. 

Trieste, adonnée largement au commerce, ne présente que quelques curiosités artistiques, presque toutes concentrées dans la vieille ville. Ce sont : le vieux château (1680) et à côté la cathédrale San Giusto (XIVe siècle), la Piazza Grande avec l'hôtel de ville et le monument de Charles VI; enfin, la vieille Bourse ou Tergesteo. Dans le nouveau quartier, l'ancien palais de la compagnie du Lloyd, l'Académie nautique, le palais Revoltella, le théâtre ou Politiema, méritent  une mention.

La douceur du climat (moyenne annuelle, + 14°C; maximum moyen, +24,4 °C; minimum moyen, + 4,7 °C) n'est interrompue, en été, que par le sirocco, en hiver, que par la bora, terrible vent du Nord-Nord-Est.

Histoire.
Située sur l'emplacement de l'ancienne Artemidorus, puis Tergesteum, détruite par Attila et relevée par Charlemagne, Trieste appartint d'abord à Venise jusqu'en 1382; à ce moment elle se révolta et se donna à l'Autriche qui la posséda jusqu'au début du XXe siècle, sauf pendant les cinq années de la domination française (1809-1814).

Le 18 mars 1819, l'empereur Charles VI l'a déclara port franc, mais lorsqu'elle perdit ce privilège (1891) sont activité fléchit notablement. Le 21 décembre 1867, François-Joseph forma une province particulière. Elle justifia en 1848 son titre de Città fedelissima en demeurant résolument fidèle à l'Autriche quoique bloquée par une flotte sarde. A la suite de la Première Guerre mondiale et du démantèlement de l'Empire autro-hongrois, Trieste fut rattachée à l'Italie (1921). (A. Pingaud).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2014. - Reproduction interdite.