.
-

Plinthe. - Moulure carrée, que l'on appelle aussi socle et qui forme la partie inférieure de la base d'un piédestal ou d'une colonne; on donne, par analogie, ce nom de plinthe au tailloir ou moulure supérieure du chapiteau toscan

En menuiserie, les plinthes sont des planches minces, généralement de 4 cm d'épaisseur sur 11 cm de hauteur, que l'on dispose à la partie inférieure et au pourtour des pièces pour cacher le raccord des murs ou des cloisons avec le plancher ou le sol, et aussi pour cacher les bouts des feuilles de parquet. 

En fumisterie, la réunion des carreaux et morceaux de faïence ou de terre cuite, qui forment le premier rang ou la base d'un poêle de construction, portent aussi ce nom de plinthe. 

Enfin, en sculpture, les plinthes sont les bases de peu de hauteur, carrées ou rondes, supportant une statue ou un groupe avec lesquels elles font groupe, et, en ornementation, on dit qu'une plinthe est ravalée quand la tablette qui la forme est refouillée de façon à former un fonds, sur lequel se détache un ornement quelconque, grecque, entrelacs, postes, etc. (Ch. Lucas).

.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.