.
-

Ispahan, Aspadana. - Deuxième plus grande ville d'Iran, jadis capitale de toute la Perse, sur le Zendehroud, à 350 kilomètres au Sud de Téhéran; 100 000 habitants. Monuments remarquables, mais presque tous en ruine. Ispahan était peu importante dans l'Antiquité. Sous les califes de Bagdad, elle devint la capitale de l'Irak-Adjémi, et prit alors un immense accroissement. Prise et ravagée par Tamerlan (1387), elle se releva peu à peu sous les Séfévides.

Shah-Abbas I en fit la capitale de toute la Perse, l'embellit d'édifices magnifiques, y attira les artistes, les négociants les ouvriers, :elle devint alors l'entrepôt le plus considérable du commerce de l'Orient (1600). Chardin, qui la visita sous le règne d'Abbas Il (1660), évaluait sa population à 600 000 h. Les Afghans s'emparèrent d'Ispahan en 1722, et en détruisirent les plus beaux édifices. Nadir-chah la reprit en 1729, mais il ne chercha pas à la restaurer. Depuis ce temps, elle n'a fait que décliner jusqu'au règne de Feth-Ali-Shah, qui la releva vers 1798.
-

Photo d'Ispahan.
Ancienne vue d'Ispahan.
.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.