.
-

Histoire de l'Europe > La France > Géographie historique de la France
Histoire de l'île d'Yeu
Il se trouve dans l'île d'Yeu, dont le nom pourrait venir de celui du dieu Hésus, de nombreux monuments mégalithiques, qui témoignent de sont peuplement très ancien. Les principaux sont les dolmens de la pointe Gauthier, celui de la Tranche, un grand menhir sur la côte Sud, et enfin les pierres branlantes des Gilberges et de la Meule sur la même côte. 

Le Moyen-âge a, quant à lui, laissé pour témoignage les ruines d'un château quadrangulaire, flanqué de tours, bâti du XIe au XIIIe siècle, qui surmontent un énorme rocher, au seul point accessible de la côte de l'Ouest. 

L'île d'Yeu, après avoir appartenu successivement aux maisons de Rohan, de Rieux et de Rochefort, fut érigée en marquisat en 1710, en faveur de la famille de Rochechouart. Le 2 octobre 1795, le comte d'Artois (Charles X), à la tête d'une armée composée d'Anglais et d'émigrés, débarqua à l'île d'Yeu pour appuyer la prise d'armes de Charette; il y séjourna six semaines sans oser aborder le continent et reprit ensuite la mer pour retourner en Angleterre. 

Pétain y fut assigné à résidence après son procès et sa condamnation, et y mourut en 1951.

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.