.
-

Baloutchistan, Gédrosie et Drangiane. - Contrée de l'Asie méridionale, à cheval sur le Sud-Est  de l'Iran et le Sud-Ouest du Pakistan, bornée au Nord par l'Afghanistan, et au Sud et la mer d'Oman. 
Le Baloutchistan étaient encore divisé au XIXe siècle  en six parties, qui formaient une sorte de confédération, Saraouan, Djalaouan, Katch-Gandava, Lous, Makran et Kouhistan; on peut y joindre la désert de Baloutchistan, qui s'étend au Nord et au Nord-Est. Sol varié; fruits, garance, coton, indigo. Les habitants, nommés Baloutchis, professent l'Islam et sont Sunites. Ils parlent une langue indo-européenne. 

Le Baloutchistan, après avoir fait partie de l'empire de Perse, de l'Inde, puis enfin du royaume de Kaboul, se rendit indépendant en 1758, et forma un État fédéral divisé en une foule de khanats, gouverné par des chefs (Serdars), qui reconnaissaient la souveraineté de celui de Kélat. Ce lien de vassalité s'est fort relâché à partir de 1795. 

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.