.
-

Cartothèque > Atlas classique
Océan Atlantique

Vidal-Lablache
ca. 1910
L'Atlantique présente une forme sinueuse, qui résulte de la symétrie avec laquelle les contours saillants d'un côté correspondent aux parties rentrantes de l'autre. Sa largeur qui, entre L'Irlande et Terre-Neuve, ne dépasse pas 3200 km, et qui est à peine plus grande entre Dakar et Pernambouc, s'étend jusqu à 7485 km. entre Gibraltar et Cuba. La zone de dépressions transversale, à laquelle appartiennent la Méditerranée et le golfe du Mexique, trouve ainsi sa continuation dans l'Atlantique. Quoique suivant la loi générale, les masses terrestres se rapprochent au nord, elles laissent à l'Atlantique de larges communications avec les mers polaires. 

Océan Atlantique.
Océan Atlantique.
Cliquez sur la carte pour l' agrandir.

L'Atlantique propre a peu d'îles. Mais entre l'Europe et l'Amérique du Nord, une croupe supportant le plateau volcanique des Açores, le sépare en deux parties dont la plus profonde est celle de l'ouest. Une autre croupe, distincte de la précédente, divise l'Atlantique Sud. C'est au bord de la zone disloquée des Antilles qu'ont été sondées les plus grandes profondeurs.

L'Atlantique Nord projette jusqu'au plus profond des continents un remarquable système de mers annexes. Rien de pareil au sud; mais la pente des principaux fleuves rend l'Amérique du Sud presque en entier tributaire de l'Atlantique. Ces causes de pénétration contribuent à étendre l'action de cet Océan; elle facilitent l'afflux, vers les foyers industriels d'Europe, des produits bruts que livrent au commerce les contrée; tempérées et tropicales de ses bords. (V.-L.).

Océan Atlantique.


[Terre][Etats et territoires][Cartothèque][Atlas classique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.