.
-

État des États-Unis
Floride
La Floride est un Etat des Etats-Unis. Il occupe la presqu'île qui termine au Sud-Est le territoire des Etats-Unis et s'étend, en outre, vers le Nord-Ouest, sur le golfe du Mexique jusqu'à la rivière Perdido. Il est borné au Nord par les Etats d'Alabama et de Géorgie, à l'Est, au Sud et à l'Ouest par l'océan Atlantique et le golfe du Mexique. Au Nord, la frontière suit le 31e degré depuis le Perdido jusqu'au Chattahoochee, descend le cours de ce fleuve jusqu'à son confluent avec le Flint, se dirige en ligne droite de ce point vers l'Est jusqu'à la source du petit fleuve Saint-Mary's et longe ce cours d'eau jusqu'à son embouchure en face de l'île Amelia.

C'est un pays plat, couvert de lacs, de marais et de savanes, mais aussi très fortement urbanisé le long des côtes. La superficie est de 151,981 km² et la population de 18,8 millions d'habitants. Les villes principales sont : Jacksonville (822 000 habitants), Miami, Key West, Pensacola, Tampa, Fernandina; Saint-Augustine; Apalachicola; Tallahassee, capitale politique de l'Etat (182 000 habitants).
-


Miami.

La Floride se détache nettement du corps continental pour s'avancer vers les Antilles, et, par son mode de formation aussi bien que par son climat, sa flore et même sa faune, sa pointe terminale appartient au monde antillien. 

Les lacs, les bayous, les forêts impénétrables qui occupent de vastes étendues dans la moitié méridionale (Everglades) ont longtemps retardé la colonisation. Le climat est humide, mais la douceur des hivers attire les retraités du Nord. Les principales industries agricoles sont la production des oranges et des noix de coco et l'exploitation des bois d'ébénisterie.

La rivière Saint-John, qui arrose Jacsonville, est le cours d'eau le plus important de la Floride. Le lac George qu'elle traverse reçoit sur ses bords ombragés des milliers de visiteurs. Au Sud de la péninsule, le travail de dessèchement des marécages a été entrepris de longue date au moyen d'un canal débouchant dans le Caloosahatchee, tributaire du golfe du Mexique. Le sol conquis a été couvert de plantations d'orangers, de cocotiers et de henequen (sorte de chanvre). 
-


La pointe méridionale de la Floride et les Keys vus de l'espace. Le Nord est à gauche.

A l'extrêmité de la chaîne de récifs de corail (Keys ou Cayos) qui prolonge au Sud-Ouest la côte orientale de la Floride jusqu'aux îles Tortugas, se trouve l'îlot de Key West sur lequel s'est élevée la ville de même nom, une des plus peuplées de toute la Floride, excellent port, point d'escale pour les paquebots qui remontent ou descendent le courant par le canal de la Floride. Sur la côte occidentale se trouvent Tampa, puis Cedar Keys, à l'embouchure du Suwannee; au Nord-Ouest, en retour sur le golfe du Mexique, une vieille cité espagnole, Saint-Mark's, ruinée depuis 1704, port naturel de la petite capitale, Tallahassee. A l'Ouest encore, Apalachicola, à l'embouchure du fleuve formé par la réunion du Chattahoochee et du Flint; et près de la frontière occidentale, Pensacola, port de commerce qui qui, historiquement, a dû sa prospérité à l'exportation des fontes de Birmingham, principal centre métallurgique pour l'Alabama et le Tennessee. 

La Floride a 2000 km de côtes; elle produit, outre les fruits et surtout les oranges, le maïs, le riz, les patates, la canne à sucre et le coton Sea Island; le sol convient à toutes les productions des tropiques, café, indigo, arrowroot, tabac. Le poisson abondent; la végétation est magnifique.

Histoire de la Floride. - La Floride fut occupée primitivement par les Espagnols qui y fondèrent Saint-Augustine, la plus ancienne vile des Etats-Unis (1564). La péninsule passa en 1763 sous la domination des Anglais, mais fut reprise par les Espagnols en 1781, et le traité de Versailles la laissa entre leurs mains. On disait alors les Florides, une orientale et une occidentale. Pendant toute la période coloniale, les Florides avaient offert un asile commode à tous les ennemis des établissements de la Caroline du Sud et de la Géorgie, esclaves fugitifs et Indiens de la nation Creek, surtout de la tribu des Séminoles. Après de longues et laborieuses négociations, l'Espagne consentit à céder la Floride aux Etats-Unis en 1819. Cette acquisition fut organisée en Territoire, puis en Etat, le 30 mars 1845. La Floride, esclavagiste, participa en 1861 à la formation de la confédération du Sud, et fut réintégrée dans l'Union en 1868. Elle comptait 34,000 habitants en 1830, 54,000 en 1840, 87,000 en 1850, 140,000 en 1860, 187,000 en 1870, 269,000 en 1880 et 391,000 en 1890. 
Le gouvernement se compose d'un gouverneur et de divers fonctionnaires exécutifs élus pour quatre ans et de 76 représentants élus pour deux ans. La limite de la session est de soixante jours.  (A. Moireau).
-
Floride : Everglades.
Dans les Everglades, au coeur de la Floride. Photo : Phil Kloer / USFWS.
.


[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Etats-Unis]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2011. - Reproduction interdite.