.
-

L'île de Bréhat
L'île de Bréhat est une île du littoral français de la Manche, département des Côtes-d'Armor, située à l'embouchure du Trieux et séparée du continent par un chenal d'environ 1700 m. Formée de rochers (syénite et porphyre rouge), hérissés de nombreuses pointes, l'île de Bréhat a un aspect fort pittoresque. Elle est divisée en deux parties reliées entre elles par une étroite chaussée praticable seulement aux piétons. 

Elle a 5 km de long sur 3 de large et possède trois havres. La rade de Bréhat, bien abritée, dont les fonds ne s'abaissent pas au-dessous de 5,50 m, est un bon refuge pour les navires, ce qui lui a donné dans le passé une certaine importance militaire. Ainsi, les Anglais et les Français pendant la guerre de Cent ans, les ligueurs et les royaux pendant les guerres religieuses, s'en sont-ils souvent disputé la possession. 

Les alentours sont parsemés d'îlots, habités, cultivés ou déserts, et de rochers, dont quelques-uns sont découverts et d'autres sous-marins, quel on nomme les Héaux de Bréhat; ils rendent la navigation assez dangereuse pour qu'on ait dû établir un balisage complet, et sur l'un d'eux un phare. 

Sur l'île même on a disposé trois autres phares, L'un est sur la roche du Pan. Près de là, un rocher ébranlé par la mer est soulevé par la marée et retombe alternativement sur le rocher qui le supporte, comme un marteau sur l'enclume. C'est à ce curieux phénomène que l'emplacement doit son nom. Un autre feu analogue a été établi sur le tertre du Rosedo. Enfin sur le plateau des Roches-Douvres est un troisième phare.



[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.