.
-

Gouvea (Antoine de), Goveanus. - Jurisconsulte et philologue, né à Béja au Portugal en 1505, vint jeune se fixer en France; cultiva d'abord la littérature et composa des poésies latines estimées; puis s'adonna à la philosophie, enseigna la doctrine péripatéticienne, eut à ce sujet de vifs démêlés avec Ramus, et publia contre lui, en 1543 : Pro Aristotele adverses P. Rami calumnias; puis il se consacra à la jurisprudence, et enseigna le droit avec éclat à Toulouse, à Valence, à Grenoble. Il mourut à Turin en 1566. Ses oeuvres ont été publiées à Rotterdam sous le titre d'Opera juridica, philosophica, etc., 1756, 2 vol. in-fol. 
Gouvea (André de). - Frère du précédent, , vint aussi en France, enseigna la grammaire et la philosophie au collège Sainte-Barbe à Paris, puis au collège de Guyenne à Bordeaux; fut rappelé au Portugal en 1547 par le roi Jean III et chargé de fonder à Coimbra un collège sur le plan des écoles françaises. Il mourut l'année suivante, lorsque cet établissement commençait à prospérer.
Gouvea (Antoine.). - Moine augustin, fut envoyé à Goa en 1597 pour professer la théologie, alla, en 1602, solliciter du roi de Perse Chah-Abbas la permission de fonder des établissements dans ses États, fut jeté en prison, s'échappa, et tomba entre les mains de corsaires algériens, qui le retinrent encore pendant 8 ans. Il publia à son retour plusieurs ouvrages qui ont de l'intérêt : Histoire des progrès de l'Église catholique en la réduction des chrétiens de Saint Thomas, Coïmbra, 1606, traduction en français, 1609; Relations de la Perse et de l'Orient, 1609; Relation des guerres et victoires de Chah-Abbas, 1611, traduction en 1646.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.