.
-

Gmelin (Johann Georg). - Voyageur, botaniste et chimiste, né à Tubingen le 10 août 1709, mort à Tubingen le 20 mai 1755. Il fut nommé en 1731 professeur de chimie et d'histoire naturelle à l'Académie de Saint Pétersbourg, puis en 1733 partit avec d'autres savants pour une expédition en Sibérie qui ne se termina qu'en 1743 En 1747, il revint à Tubingen et y obtint, en 1749, la chaire de botanique et de chimie. Son ouvrage le plus important est : Reisen durch Siberien, etc. (Goettingen. 1751-52, 4 vol. in-8 ; trad. fr. abrégée, Paris, 1767, 2 vol. in-8). (Dr L. Hn.).
Gmelin (Samuel Gottlieb), médecin, naturaliste et voyageur, neveu du précédent, né à Tubingen le 4 juillet 1744, mort à Achmetkent (Crimée) le 27 juilet 1774. Il alla en 1766 professer la botanique à Pétersbourg; l'année suivante, Catherine Il l'envoya avec Guldenstaedt dans le gouvernement d'Astrakhan; il visita les. provinces du Don, celles de la Perse, du Turkestan, etc., et au moment de revenir en Russie fut pris, près de Kislar, par le khan des Khaïtakes ; il mourut en captivité. Il a publié, entre autres : Historia fucorum (Pétersbourg, 1768, in-4); Reisen durch Russland, etc. (Pétersbourg, 1771-84, 4 vol. in-4). (Dr L. Hn.).
Gmelin (Johann Friedrich), médecin et chimiste, neveu de Johann-Georg, né à Tubingen le 8 août 1748, mort à Gottingen le 1er novembre 1804. Il fut professeur de médecine et de chimie à Gottingen; il s'est particulièrement occupé des poisons végétaux, de chimie et d'histoire de la chimie. Parmi ses très nombreux ouvrages, citons : Onomatologia botanica completa, etc. (Nuremberg, 1771-78, 9 part. in-8); Allgem. Geschichte der Gifte (Leipzig et Nuremberg, 1776-77, in-8; 2e éd., Goettingen, 1801); Grundsätze der technischen Chemie (Halle, 1786, in-8 2e éd., Göttingen, 1795-96, 2 vol. in-8); Grundriss der allgem. Chemie (Goetingen, 1789, 2 vol. in-8 ; 2° éd., 1804); Geschichte der Chemie (Goettingen, 1797-99, 3 vol. in-8).
Gmelin (Léopold), médecin et chimiste (1788-1853), fils du précédent, fut professeur de chimie à l'université de Heidelberg ,jusqu'en 1851 et publia un excellent traité de chimie : Handbuch der theoret Chemie (Francfort, 4817-19, 3 vol. in-8 ; 4e éd., Heidelberg, 1844-55, 6 vol. in-8) et d'autres ouvrages très estimés avec Tiedemann. (Dr L. Hn.).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.