.
-

Le pape Étienne IX

Étienne IX, pape, élu le 2 août 1057, mort à Florence le 29 mars 1058. Avant son exaltation il portait le nom de Frédéric; il était le frère du célèbre Godefroy de Lorraine, l'adversaire de l'empereur Henri III qui, par son mariage avec Béatrix de Toscane, était devenu tout-puissant dans l'Italie centrale. Victor II nomma Frédéric abbé du Mont-Cassin, puis cardinal. 

A la mort de ce pape, Frédéric lui succéda. Les Romains, profitant de la situation de l'Allemagne et de la minorité de Henri IV s'empressèrent de ressaisir le droit de procéder aux élections pontificales dont ils avaient été frustrés par Henri III. C'était comme un prélude à la lutte qui allait s'engager entre le sacerdoce et l'Empire. 

Actif, énergique, Etienne IX entendait travailler à relever l'autorité pontificale. Il choisit pour archidiacre le fameux Hildebrand, qui devait à son tour devenir pape sous le nom de Grégoire VIl, et qui, sous le pontificat de Léon IX, avait déjà été un des chefs du parti de la réforme de l'Eglise. Hildebrand fut chargé d'aller en Allemagne justifier la rapidité avec laquelle avait eu lieu l'élection pontificale. 

Etienne IX s'entoura des adeptes les plus fervents des doctrines de l'ordre de Cluny sur la réforme de l'Eglise : c'étaient, outre Hildebrand, Pierre Damien, évêque d'Ostie, le Bourguignon Humbert, cardinal et évêque de Selva Candida, Didier, évêque du Mont-Cassin et cardinal de Sainte-Cécile. Il songeait même à abattre la domination allemande en Italie et à assurer à son frère la dignité impériale. La mort l'empêcha de poursuivre l'exécution de ces projets. (C. B.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.