.
-

Denys d'Halicarnasse

Denys d'Halicarnasse. -  historien et critique grec, contemporain de Jules César et d'Auguste. Il commença sans doute par enseigner la rhétorique dans sa ville natale. C'était avant tout un rhéteur et un critique littéraire. II vint à Rome vers l'an 29 av. J.-C. C'est là qu'il composa ses ouvrages historiques. Nous ne connaissons de cette littérature que les Antiquités romaines, histoire de Rome depuis les temps mythologiques (la Religion romaine) jusqu'à la première guerre punique. Encore n'avons-nous pas l'ouvrage tout entier. 
-
Denys d'Halicarnasse.
Denys d'Halicarnasse représenté sur un manuscrit byzantin.

Le but de Denys est de rattacher les Romains à la Grèce. L'intention est patriotique; mais l'auteur, malheureusement, a peu des qualités du véritable historien. Il manque de critique, se laisse aller à des digressions. Il mêle à son récit des harangues fictives, suivant l'habitude de tous les historiens anciens, mais ces discours sont loin d'avoir l'intérêt et la portée des discours de Thucydide.

Il nous a laissé un certain nombre d'opuscules sur la rhétorique, où il se montre plus judicieux qu'en histoire. Ses jugements sur les anciens orateurs grecs contiennent souvent des aperçus précieux; mais sa critique, en général, porte plus volontiers sur la technique de l'art oratoire que sur les idées et les sentiments. (P. Girard).



En bibliothèque - On doit en outre à cet historien un Traité de l'arrangement des mots, dont les éditions les plus estimées sont celles de Schaeffer, Leipzig, 1808, et de F. Jacob, 1815, in-8; il a été trad. en franç. par Batteux, Paris, 1788, in-12; une Rhétorique dont la meilleure édition est celle de N.-A. Schott, Leipzig, 1804, in-8; des Examens critiques de Lysias, Isocrate, Isée et Dinarque; des Jugements abrégés sur les anciens écrivains grecs, trad. en franç. par E. Gros, Paris, 1826, 3 vol. in-8; un Traité de l'éloquence de Démosthène; et quelques autres écrits critiques, tous réunis avec les Antiquités romaines dans l'édition grecque-latine de Sylburge, Francfort, 1586, in-fol.

L'édition la plus recherchée des oeuvres d'Halicarnasse est celle d'Hudson, Oxford, 1604, 2 vol. in-fol., réimprimée plus correctement avec les notes de Reiske, Leipzig, 1774-77, 6 vol. in-8. Les Antiquités romaines ont été trad. en franç. par le P. Lejay, 1772, 2 vol. in-4, et par l'abbé Bellenger, 1723. Cette dernière est la plus estimée. De nouv. fragments de cet histor. ont été publ. par le célèbre Angelo Maio, Rome, 1817, in-4.

Un autre Denys d'Halicarnasse, descendant du précédent, et qui vivait sous le règne d'Hadrien, avait écrit sur la musique plusieurs ouvrages, dont aucun n'est venu jusqu'à nous.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.