.
-

Bouguereau

William Adolphe Bouguereau  est un peintre, né à La Rochelle (Charente-Maritime) le 30 janvier 1825, mort  le 19 août 1905, dans la même ville. Entré à l'Ecole des Beaux-Arts en 1846, il se mit sous la direction de Picot, et après avoir obtenu le deuxième grand prix en 1848, il obtint le grand prix de Rome en 1850, ex aequo avec Baudry, sur le sujet de Zénobie trouvée au bord de l'Araxe. Son premier envoi de Rome : Idylle (S. 1853), fut remarqué. En 1855, son dernier envoi, le Corps de sainte Cécile rapporté dans les Catacombes, obtint une médaille de deuxième classe.

A dater de cette époque, Bouguereau conquit rapidement toutes les récompenses et l'admiration du public. L'Empereur visitant les inondés de Tarascon, en juin 1856. (S. 1857; musée de Marseille) lui valut une médaille de première classe. Au Salon de 1857 figura encore le Retour de Tobie qui se trouve actuellement au musée de Dijon. Le Jour des morts (S. 1859), pour lequel l'artiste reçut la croix d'honneur, est au musée de Bordeaux, ainsi que la Bacchante (S. 1863); ces deux tableaux ont été réexposés eu 1867 au Champ-de-Mars. A l'Exposition universelle, Bouguereau obtint une médaille de troisième classe. 
-

Bouguereau : la naissance de Vénus.
La Naissance de Vénus, par William Bouguereau, 1879.

On doit encore à son inépuisable pinceau les décorations de la chapelle Saint-Louis, dans l'église de Sainte-Clotilde, les chapelles Saint-Pierre et Saint-Paul, et celle de Saint-Jean-Baptiste à Saint-Augustin, la décoration de la salle des concerts au Grand-Théâtre de Bordeaux, etc. Parmi ses dernières oeuvres, les plus remarquées furent : la Vierge, l'Enfant Jésus et saint Jean-Baptiste (S. 4875); Pietà (S. 1876); la Vierge consolatrice (S. 1877); la Naissance de Vénus (S. 1879, acquis par l'Etat); la Vierge aux anges (S. 1881); Frère et Soeur (S. 1882); la Jeunesse de Bacchus (S. 1884); l'Amour vainqueur (S. 1887); Premier deuil (S. 1888). 

Bouguereau a été nommé membre de l'Institut en  1876, officier de la Légion d'honneur la même année et commandeur en 1883; il a reçu la médaille d'honneur de la peinture en 1878 (Exposit. univ.) et en 1885. (Ad. T.).
-

Bouguereau : la Bohémienne.
La BOhémienne, par William Bouguereau, 1890.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.