.
-

Balbi

Balbi (Giovanni), dominicain génois, mort en 1298, est auteur d'un livre de grammaire ou lexique qui fait époque dans l'histoire de la typographie. Quoiqu'on ne le désigne que sous le titre de Catholicon, il est intitulé : Summa grammatical. valdè notabilis, quae dicitur, etc., Mayence, 1460, in-fol., réimprimé un grand nombre de fois.
Balbi (Jérôme). - Littérateur vénitien, né vers 1450, mort en 1535, enseigna les lettres et le droit à Paris (1485), puis à Vienne et à Prague, prit l'habit ecclésiastique en Hongrie, fut chargé par le roi Ladislas de l'éducation de ses enfants, et devint évêque de Carinthie. On a de lui : De rebus Turcicis, Rome, 1526, et des opuscules poétiques et oratoires.
Balbi (Adriano), géographe, né à Venise en 1782, mort à Vienne en 1848, était fils du gouverneur de l'île de Veglia. Sa famille ayant été ruinée par la révolution de 1797, il se livra à l'enseignement, et fut successivement professeur de géographie à San Michele de Murano près de Venise, et de physique au lycée de Fermo. II vint en 1821 à Paris pour y publier d'importants travaux préparés dès longtemps, et y fit paraître en 1826 un Atlas ethnographique du globe, in-fol., ouvrage original, où les peuples étaient classés d'après leurs langues, et en 1832 un Abrégé de Géographie, gr. in-8, qui se fit remarquer par la nouveauté du plan, l'abondance et l'exactitude des renseignements, et qui devint bientôt classique : il y fonde l'étude de la géographie sur la distinction des bassins. Le gouvernement autrichien l'appela alors à Vienne avec le titre de conseiller pour la géographie et la statistique. Balbi a donné en outre sous forme de tableaux synoptiques : Tableau politico-statistique de l'Europe en 1820 ; Balance politique du globe, 1828; La Monarchie française, 1828; L'Empire russe, 1829: L'Empire britannique, 1830.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.