.
-

Aristomène

Aristomène est un chef des Messéniens, l'âme de la seconde guerre de Messénie, le plus déterminé des adversaires contre lesquels Sparte ait eu à lutter. Il était de la famille royale des Aepytides et habitait Andania, ville ancienne, située dans la montagne, renommée par le courage et l'esprit d'indépendance de ses enfants. 

La légende racontait de lui qu'il était le fils d'un dieu ou d'un démon, mystérieusement uni à sa mère Nicotélie. La Messénie ayant été vaincue et durement humiliée par Sparte, Aristomène prépara la revanche; il partit en guerre vers 685 av. J.-C. et se distingua par une série d'actes de bravoure qui tiennent du merveilleux. Les Messéniens ayant voulu le choisir pour leur roi, il se contenta de rester leur général. 

Ses fils Gorgos et Manticlos, après lui avoir prêté assistance, conduisirent les survivants des luttes malheureuses à Rhégium en Italie. Lui-même persista à combattre contre Lacédémone; il lui chercha des ennemis à Rhodes, où Damaget, maître d'lalysos, épousa sa fille; il rêvait même d'amener les rois de Sardes et d'Ecbatane à prendre en main contre Sparte la cause des Messéniens. 

Le tombeau d'Aristomène était à lalysos; il y était honoré comme un héros national par ses compatriotes jusqu'au déclin de l'hellénisme. (J.-A. H.).

Aristomène est un poète comique athénien. II faut le ranger parmi les poètes de la Comédie Ancienne. II florissait, d'après Suidas, au temps de la guerre du Péloponnèse, vers la 87e Olympiade. Nous n'avons de lui que quelques fragments. (P. G.).
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006 - 2015. - Reproduction interdite.