.
-

Armilus. Adversaire du Messie, qui remplit, dans l'Apocalypse juive; le même rôle que l'Antéchrist dans l'Apocalypse chrétienne. C'est un des traits de la plupart des textes messianiques, juifs et chréliens, qu'au moment où le Messie renverserait définitivement toutes les puissances ennemies, celles-ci, sous la direction d'un Anti-Messie ou Antéchrist, feraient un suprême effort pour le combattre. L'idée parait empruntée à la lutte gigantesque du Gog Magog d'Ézéchiel contre Jérusalem (Ézéchiel, chap. XXXVIII) et à Daniel, chap. XI, versets 21 et 45; on la trouve dans l'Évangile de Jean, dans l'Apocalypse de Jean et beaucoup d'autres écrits.

La légende juive raconte les événements comme suit : Après la chute de l'empire de Gog Magog, le Messie, fils de Joseph, réunira le peuple juif de toutes les parties de la terre, rétablira Jérusalem et le temple et fondera son empire, mais Armilus, né à Rome de la statue de marbre d'une belle jeune fille, rassemblera les nations et les conduira contre Jérusalem. ll se fera passer pour le vrai Messie, le Messie fils de Joseph sera tué dans la bataille et les juifs, dispersés de nouveau, supporteront de grandes souf frances. Mais un autre Messie, fils de David, les réunira de nouveau, tuera Armilus et fondera enfin le royaume messianique.

La collection de légendes hébraïques publiée par Ad. Jellinek sous le nom de Bet-hammidrasch contient quatre rédactions différentes de ce récit. Elles sont du VIIIe ou IXe, siècle après l'ère chrétienne, mais le fond de la légende est plus ancien ; on en trouve déjà des traces dans le Talmud et dans les Largoums, et on a même supposé que le premier Messie, fils de Joseph, qui succombe dans la lutte serait Barcochebas, qui mourut dans la guerre soulevée par lui contre l'empire romain au IIe siècle après l'ère chrétienne. L'Antéchrist serait l'empire romain et le nom d'Armilus serait une altération de Romains, sous lequel la légende aurait personnifié cet empire. (A19).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.