.
-

 
Superlatif
Le superlatif est une forme grammaticale utilisée pour exprimer le degré le plus élevé d'une qualité ou d'une caractéristique par rapport à un groupe spécifique d'éléments. On distingue le superlatif relatif (ou superlatif tout court) qui implique généralement une comparaison avec d'autres éléments du même groupe, et le superlatif absolu, qui exprime le degré le plus élevé d'une qualité ou d'une caractéristique sans comparaison directe avec d'autres éléments.

Le superlatif concerne en premier lieu les adjectifs, du moins les adjectifs à racine nominale ou verbale (ceux que les grammaires à l'usage des classes appellent qualificatifs), et non chez les adjectifs à racine pronominale, dont la signification n'est pas susceptible de degrés. Il peut aussi être appliqué à des participes pris adjectivement, et à certaines catégories d'adverbes, en particulier les adverbes de manière.

Les suffixes, qui dans les langues classiques de l'Antiquité servaient à marquer le superlatif se ramènent à deux séries : l'une, qui manque en latin, et qui présente en sanscrit et en grec les formes isthas, â, am, istos, e, on  (papishthas, kakistos); l'autre, que l'on trouve sous les formes suivantes, issues probablement par fausse analogie les unes des autres, en sanscrit mas et tamas (punyatamas, le plus pur), en latin mus (peut-être, imus avec les variantes émus et umus), timus et issimus (summus, infimus, postremus, postumus, optimus, facillimus, suavissimus, purissimus).

Certains adjectifs, en latin particulièrement, n'avaient pas de superlatif. On y suppléait par un équivalent, en faisant précéder l'adjectif d'un adverbe qui en modifiait le sens. On employait ainsi en grec et en latin des mots comme malista, maxime, admodum, etc. Cette substitution d'une périphrase au superlatif organique est devenue la règle en français; et quand on veut donner à un adjectif le sens du superlatif, on le fait précéder des adverbes le plus, le moins, très, fort, extrêmement, etc., ou on emploie les comparatifs organiques qui subsistent dans la langue, meilleur, pire et moindre, précédés de l'article ou d'un adjectif possessif (mon meilleur ami - le moindre morceau).

Les formes de superlatif qui existent en français sont des formes savantes imitées du latin et qu'on n'emploie que dans certaines formules de cérémonie (sérénissime, éminentissime) ou dans le langage familier (richissime, savantissime). (Paul Giqueaux).

Le superlatif relatif.
Le superlatif relatif est utilisé pour comparer un élément à un groupe d'éléments et exprimer le degré le plus élevé ou le plus bas d'une qualité ou d'une caractéristique. 

Le superlatif relatif en français.
Pour former le superlatif relatif, on utilise souvent les mots "le/la/les plus" pour indiquer le degré le plus élevé, ou "le/la/les moins" pour indiquer le degré le plus bas. Par exemple : C'est le livre le plus intéressant que j'aie jamais lu; C'est la moins chère des options. Le superlatif relatif est généralement introduit par un pronom relatif (qui, que, dont, où) ou par un adjectif possessif ou démonstratif. Par exemple :  C'est le film que j'ai trouvé le plus émouvant; Voici la personne la plus compétente pour ce travail. 

Le superlatif relatif dans d'autres langues.
Chaque langue a ses propres règles grammaticales et structures pour former le superlatif relatif, mais le concept fondamental reste similaire : il s'agit de comparer un élément à un groupe d'éléments et d'exprimer le degré le plus élevé ou le plus bas d'une qualité ou d'une caractéristique. Quelques exemples de superlatif relatif dans différentes langues :

• Anglais : The most interesting book I've ever read (Le livre le plus intéressant que j'aie jamais lu).

• Allemand : Das größte Gebäude der Stadt (Le plus grand bâtiment de la ville).

• Espagnol : El restaurante más popular de la ciudad (Le restaurant le plus populaire de la ville).

• Portugais : O carro mais rápido da empresa (La voiture la plus rapide de l'entreprise).

• Italien : Il film più divertente che abbia mai visto (Le film le plus amusant que j'aie jamais vu).

• Russe : Самый интересный фильм, который я когда-либо видел (Samyy interesnyy fil'm, kotoryy ya kogda-libo videl, Le film le plus intéressant que j'ai jamais vu).

• Chinois :  这是我见过的æoe€å¥½çš„餐厅。 (Zhè shì wǒ jiànguò de zuì hǎo de cāntÄ«ng, C'est le meilleur restaurant que j'ai jamais vu).

Superlatif de supériorité.
Le superlatif de supériorité est une forme particulière de superlatif relatif. Mais, contrairement au superlatif relatif proprement dit, qui compare un élément à un groupe d'éléments, le superlatif de supériorité compare directement un élément à d'autres éléments similaires.

En français, pour former le superlatif de supériorité, on utilise généralement "le plus" avec l'adjectif pour exprimer le degré le plus élevé d'une qualité, ou "le moins" pour exprimer le degré le plus bas. Par exemple : C'est le livre le plus intéressant que j'aie jamais lu; Il est le moins compétent dans ce domaine.

Le superlatif de supériorité existe dans de nombreuses langues, et bien que les mécanismes de formation et les structures puissent varier d'une langue à l'autre, ses caractéristiques fondamentales restent assez similaires. Dans chaque langue, il existe des mots ou des constructions spécifiques pour exprimer le superlatif de supériorité. Par exemple, en anglais, on utilise "the most" ou "the least", en espagnol, "el/la más" ou "el/la menos", et ainsi de suite.Exemples  :

• Anglais : This is the most beautiful place I've ever seen (C'est le plus bel endroit que j'aie jamais vu).

• Espagnol : Ella es la más inteligente de su clase (Elle est la plus intelligente de sa classe).

• Allemand : Er ist der beste Spieler im Team (Il est le meilleur joueur de l'équipe).

• Italien : Questo è il ristorante migliore della città (C'est le meilleur restaurant de la ville).

• Russe : Это самый большой город в мире (Eto samyy bol'shoy gorod v mire, C'est la plus grande ville du monde).
 

Le superlatif absolu.
Contrairement au superlatif relatif qui exprime le degré supérieur d'une qualité par une comparaison explicite, le superlatif absolu n'implique pas une comparaison avec un groupe d'éléments.

Le superlatif absolu en français.
En français, le superlatif absolu est ordinairement formé en ajoutant des mots tels que "très", "extrêmement", "vraiment" devant l'adjectif, par exemple :"Très beau", "Extrêmement rapide", "Vraiment délicieux". Dans ces exemples, les adjectifs "beau", "rapide" et "délicieux" sont utilisés dans leur forme la plus intense sans être comparés à d'autres éléments. Le superlatif absolu peut également être formé en utilisant des mots comme "le plus" ou "le moins" devant l'adjectif, ou en utilisant des adverbes tels que "très", "extrêmement", etc.

Le superlatif absolu dans d'autres langues.
Le concept de superlatif absolu existe dans de nombreuses autres langues, bien que la façon dont il est exprimé puisse varier en fonction des langues et de leurs structures grammaticales spécifiques. Exemples  :

 â€¢ Anglais : "Very beautiful" (très beau), "Extremely fast" (extrêmement rapide), "Incredibly delicious" (incroyablement délicieux).

 â€¢ Espagnol : "Muy hermoso" (très beau),  "Sumamente rápido" (extrêmement rapide),      "Increíblemente delicioso" (incroyablement délicieux).

• Allemand : "Sehr schön" (très beau), "Extrem schnell" (extrêmement rapide), "Unglaublich lecker" (incroyablement délicieux).

• Italien : "Molto bello" (très beau), "Estremamente veloce" (extrêmement rapide), "Incredibilmente delizioso" (incroyablement délicieux).

Dans chaque langue, le superlatif absolu est exprimé en ajoutant des mots comme "très", "extrêmement", "vraiment", etc., devant l'adjectif pour indiquer un degré élevé de la qualité ou de la caractéristique décrite. Les structures grammaticales spécifiques peuvent varier, mais le concept de souligner une qualité à son plus haut degré sans comparaison directe avec d'autres éléments reste fondamentalement le même.
.


[Histoire culturelle][Langues][Littérature]
[Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2024. - Reproduction interdite.