.
-

Les Tantras

Chez les Hindous, on nomme Tantra un traité religieux qui enseigne des formules, particulières et mystiques, ainsi que des rites pour le culte des divinités ou pour l'acquisition de pouvoirs surnaturels. Ce traité a communément la forme d'un dialogue entre Shiva et Dourga, divinités spéciales de ceux qu'on appelle Tantrikas. Il existe un grand nombre de ces ouvrages; et, leur, autorité paraît en plusieurs parties de l'Inde, avoir supplanté celle des Védas; Cest Naradaqua l'on suppose  avoir communiqué aux sages, ces conversations,de Shiva et de sa divine épouse. Les cérémonies prescrites par les Védas étant trop difficiles pour les humains, les dieux, par pitié, leur ont donné les Tantras. Les paroles de Shiva se nomment âgama, et celles de Dourgâ nigama.

Les Tantrikas (= ceux qui adhèrent aux Tantras)  emploient les formules qui y sont contenues pour obtenir un prétendu pouvoir surnaturel; leurs divinités principales sont en conséquence Shiva et Dourgâ. Ils consacrent le huitième jour de certains mois à la célébration de rites qui n'ont pas un objet exclusif, mais sont destinés à assurer la prospérité de celui qui les observe. 

Le cérémonial du Tantra se distingue par la répétition de syllabes mystiques, l'emploi des diagrammes, un certaine nombre de gestes, l'adoration du Gourou ou maître spirituel, et l'idée de l'adorateur qui s'imagine qu'il s'identifie avec la divinité adorée. On y invoque non seulement les formes terribles de Shiva et de sa Shakti (Parvati), mais tous les Bhoutas ou esprits du mal, les Yoginis et les Dakinis, auteurs de tous les méfaits. (A. Bertrand).

.


Dictionnaire Le monde des textes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2011. - Reproduction interdite.