.
-

Parvati

Parvati ou Parvathi est une déesse Hindoue. Parvati porte aussi les noms de Dourgâ l'inaccessible, de Dévi, la déesse par excellence. Mais lorsqu'elle partage avec son époux le rôle de la destruction, on l'honore sous les noms terribles de Bhavani et de Kali.  Elle est l'épouse de Shiva; son nom signifie la Montagnarde; en effet elle était filmle Himala souverain des montagnes de neige. Au dire de quelques-uns; Parvati ne fut d'abord qu'une simple mortelle, qui sut inspirer l'amour à Shiva; ce dieu, épris de ses charmes, aurait quitté le céleste séjour et aurait vécu tranquillement avec elle pendant mille années. Mais Brahmâ et Vishnou, indignés qu'il déshonorât ainsi sa divinité, lui firent de pressantes représentations et le décidèrent enfin à s'arracher des bras de sa femme, qui en mourut de douleur. Elle revint une seconde fois au monde, et Shiva l'épousa de nouveau et l'em mena dans son paradis.

Cette déesse semble se rapprocher de l'Héra des Grecs. Elle en a l'air majestueux, la fierté, les attributs généraùx, et se retrouve sans cesse auprès de son mari, sur le mont Kailâsa, ciel de Shiva, et dans les festins des dieux. Ele est ordinairement accompagnée de son fils Kartikeya, qui monte un paon; dans quelques peintures, elle est représentée vêtue d'une robe parsemée d'yeux. Dans les temples, cet oiseau accompagne son image. Elle n'a pas cependant de temples particuliers, mais sa statue a un sanctuaire à part dans les temples de son époux. Elle est adorée sous plusieurs noms, surtout sous celui de Mère. Les Hindous la représentent, comme Cybèle, couronnée de tours; elle est aussi la personnification de la lune. On la peint les cheveux flottants, ayant le lotus pour diadème et tenant l'urne sacrée d'où les eaux bienfaisantes, versées à grands flots, vont amortir les brûlantes ardeurs du dieu qui préside avec elle au grand acte de la fécondation universelle.

Les Shivaïtes, c'est-à-dire les Hindous qui font une profession particulière d'honorer Shiva, et qui le regardent comme le plus grand des dieux, considèrent Bhavani comme la déesse suprême, souveraine du ciel, protectrice de la terre, providence universelle de tous les êtres. Les Saktas, ou les Hindous qui rendent un culte spécial à l'énergie divine personnifiée sous la forme féminine, ne balancent pas à la représenter comme la déesse primitive, Parasakti, la grande Maya, l'illusion qui parcourt l'univers, produite immédiatement par le créateur et qui ensuite a donné naissance à tous les dieux, à tous les humains et à tous les êtres. Elle est éternelle, elle a à elle seule autant de puissance que tous les dieux réunis ensemble; elle est adorée par les êtres infiniment subtils, rayons de lumière sortis de son corps; elle est l'atma, l'âme qui existe dans tous les êtres vivants. (A. Bertrand).
-

Parvati.
Parvati, par Pierre Sonnerat (1782).
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2010. - Reproduction interdite.