.
-

Mélicerte

Mélicerte, comédie pastorale héroïque, en deux actes, en vers, de Molière, représentée dans le Ballet des muses, à Saint-Germain-en-Laye en 1666. - Improvisation de commande, Mélicerle servit de début à Baron, âgé de treize ans, qui créa le rôle de Myrtil à côté de l'auteur (Lycarsis) et de Mlle Molière. Mélicerte s'étant, aux répétitions, oubliée jusqu'à souffleter Myrtil, Baron quitta la troupe de Molière, qui laissa sa pièce inachevée, ne la porta pas à son théâtre du Palais-Royal, et ne la fit pas imprimer. 

Les deux actes ne furent publiés qu'après sa mort, en 1682. La Comédie les a repris en 1864. Le fils que la veuve de Molière eut d'un second mariage, Nicolas Guérin, entreprit de terminer la pièce de Molière; il ajouta un troisième acte, relit les deux premiers en vers irréguliers, et fit représenter Myrtil et Mélicerte à Fontainebleau, devant la cour, et neuf fois à la Comédie-Française (1699). Molière avait rapidement tiré ce sujet des Illustres pêcheurs de son ami Marcassus et de l'histoire égyptienne de Timarète et Sésostris, qu'on trouve dans la sixième partie du Grand Cyrus.

La scène, en Thessalie, dans la vallée de Tempé, se passe entre pâtres et bergères. La pièce, assurément, n'est pas parmi les meilleures de Molière, mais elle ne mérite pas l'injuste dédain de la critique, et il convient de citer : le second monologue de Mélicerte, qui est un modèle de poésie lyrique; le couplet de Myrtil : Innocente petite bête; le délicieux duo-:

J'ai fait pour vous, charmante Mélicerte,
Un petit prisonnier que je garde pour vous.
et la touchante scène de Lycarsis : 
Ah! que pour ses enfants un père a de tendresse!
(NLI).
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.