.
-

La Pastorale comique, de Molière

La Pastorale comique est une comédie  de Molière, représentée dans le Ballet des muses, à Saint-Germain-en-Laye , en remplacement de Mélicerte, à partir du 5 janvier 1667. Le texte n'en a pas été conservé. On n'en a que des fragments dans le livret du Ballet des Muses.

Ici le théâtre de Molière montre une nouvelle face : la fantaisie règne seule et mêle étrangement l'idylle sentimentale et la mascarade burlesque; la Pastorale était une véritable folie du carnaval royal. 

Molière y remplissait le rôle insensé et effréné de Lycas :

« Six démons dansants habillent Lycas d'une manière ridicule et bizarre, pendant
que des magiciens chantent autour de lui :
Ah! qu'il est beau,
Le jouvenceau!
Ah! qu'il est beau! 
Ah! qu'il est beau! 
Qu'il va faire mourir de belles!
Qu'il est joli,
Gentil, poli!
Qu'il est joli! qu'il est joli! 
Est-il des yeux qu'il ne ravisse?
Il passe en beauté feu Narcisse,
Qui fut un blondin accompli... ».
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2018. - Reproduction interdite.