.
-

Lettres de Cicéron. - Les lettres de Cicéron furent recueillies par Tiron, le fidèle affranchi et bibliothécaire du grand orateur, et forment actuellement quatre recueils amenant 864 lettres, qui ne sont qu'une faible partie de l'oeuvre épistolaire de Cicéron. Elles se divisent en 16 livres Ad familiares (63-43), c'est-à-dire à divers correspondants, 16 livres Ad Atticum, à son ami Atticus (68-43), 3 livres Ad Quintum fratrem, à son frère Quintus (60-54) et 2 livres Ad Marcum Brutum, dont l'authenticité a été contestée. Ces lettres ne nous font pas seulement connaître Cicéron, sa famille, ses sentiments, les détails de sa vie; elles sont un monument historique et littéraire de premier ordre. C'est toute l'histoire de Rome pour cette période racontée et jugée au jour le jour qu'elles renferment, narrant les séances du sénat, les intrigues des partis, traçant un tableau complet de la société romaine. D'autre part, elles sont des modèles de naturel, de vivacité, éloquence. Presque seules de toutes les lettres qui nous sont parvenues de l'Antiquité, elles n'ont pas été écrites pour le public, mais uniquement pour leurs destinataires. de là leur sincérité et leur prix inestimable.
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.