.
-

Atticus

T. Pomponius Atticus est un chevalier romain, célèbre par ses relations avec Cicéron, né en 110, mort en 33 av. J.-C., fut élevé avec Cicéron et resta son ami pendant toute sa vie. Témoin, dès sa jeunesse, des guerres civiles de Marius et de Sylla, il s'éloigna de Rome afin de ne prendre aucune part aux troubles publics, et alla se fixer à Athènes, où il se livra tout entier à l'étude. 

Il parvint à parler si purement le grec qu'il mérita le surnom d'Atticus, sous lequel il est principalement connu. Il ne revint à Rome que quand le calme y fut rétabli. Il refusa toujours les emplois publics et resta constamment lié avec les hommes les plus éminents, quoiqu'ils fussent divisés entre eux, tels que Sylla et Cinna, Pompée et César, Antoine et Cicéron, Brutus et Octave.

Pomponius Atticus eut pour gendre Agrippa, et donna sa soeur à Quintus, frère de Cicéron. Il jouissait d'une grande fortune et d'un grand crédit, et il n'en usa que pour faire réparer les injustices et pour secourir les victimes des guerres civiles. Il se laissa mourir de faim pour se soustraire aux douleurs d'une maladie aiguë. 

Atticus avait composé des Annales qui ne nous sont pas parvenues; on trouve dans la correspondance de Cicéron de nombreuses lettres qui lui sont adressées, mais aucune de lui. Cornelius Nepos a écrit sa Vie.

Hérode Atticus est un célèbre rhéteur grec, né à Marathon vers 104 de mort en 180, était fils de Jules Atticus, Athénien qui s'était enrichi tout d'un coup par la découverte d'un immense trésor. Il enseigna avec éclat dans Athènes, et obtint une telle réputation qu'Antonin le choisit pour être précepteur de Marc-Aurèle et de L. Vérus, ses deux fils adoptifs. Il fut fait consul l'an 143, et chargé du gouvernement d'une partie de l'Asie et de la Grèce. Il embellit Athènes de monuments magnifiques, notamment d'un Odéon (161 av. J.-C.), dont il reste de belles ruines, adossées à l'Acropole. Hérode Atticus excellait surtout dans l'improvisation. Il avait composé un grand nombre de discours, qui ne nous sont pas parvenus; on trouve une déclamation sous son nom dans les recueils d'Orateurs grecs.
-
Athènes : l'Odéon d'Hérode Atticus.
L'extérieur de l'Odéon d'Hérode Atticus, à Athènes. Source : The World factbook.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.