.
-

Tiron

Marcus Tullius Tiron est un esclave affranchi, puis ami de Cicéron, qui l'avait élevé avec le plus grand soin, et dont il fut le secrétaire, l'intendant et l'un des correspondants politiques. Il vécut, malgré une santé maladive, jusqu'à près de cent ans, de 94 avant à 5 ap. J.-C.; et, aussi attaché à la mémoire de Cicéron après sa mort que dévoué à sa personne de son vivant, il composa un recueil en trois livres des bons mots du grand orateur (liber jocularis) et une Vie de Cicéron, souvent citée, qui devait être très complète et qui a beaucoup servi à Plutarque.

Il publia une partie des lettres de Cicéron, et c'est lui très probablement qui fit paraître le recueil Ad familiares, dont il édita d'abord les douze premiers livres et plus tard les quatre autres. Nous savons qu'il avait écrit des ouvrages sur la langue latine, et Cicéron le raille quelque part (Ad familiares, XVI, 17) de lui adresser des critiques de style et de trop soigner ses expressions.

Tiron est célèbre pour avoir inventé ou perfectionné un système de tachygraphie connu sous le nom de Notae tironianae (Notes tironiennes). (GE).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2014. - Reproduction interdite.