.
-

Les Fâcheux. - Comédie-ballet de Molière, en trois actes et en vers, représentée au château de Vaux devant le roi, le 17 août 1661, et à Paris, au Palais-Royal, le 4 novembre. Le surintendant Fouquet, avait commandé cette pièce, qui fut  "conçue, faite, apprise et représentée en quinze jours". Beauchamp se chargea des ballets, Lebrun peignit les décors, Pellisson composa le prologue. Les Fâcheux sont un amusant spécimen de comédie à tiroir, absolument dénuée de toute intrigue. Eraste attend sa maîtresse Orphise à un rendez-vous qu'elle lui a donné et que vient empêcher toute une série d'importuns ou de "fâcheux" : un valet trop complaisant, un marquis ridicule, un danseur, un duelliste, un joueur de piquet, deux précieuses qui désirent consulter Eraste sur un point de métaphysique, un chasseur qui fait un long récit de chasse à courre (d'ailleurs merveilleux de verve pittoresque), un pédant qui ne rêve qu'anagrammes et acrostiches, un inventeur enthousiaste et besogneux, etc, Tout cela est présenté de façon vive, alerte et spirituelle, en un style charmant comme celui de l'Etourdi. Mais on peut trouver que les Fâcheux sont moins une véritable comédie qu'un ingénieux défilé d'une douzaine d'originaux du temps. (NLI).
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.