.
-

Sohar ou Suhâr. - Ville maritime de l'Oman, à 195 kilomètres à l'Ouest de Mascate, sur le golfe d'Oman; 106 000 habitants. Petite ville anciennement fortifiée de 3 km environ de circonférence, bon mouillage et une rade assez sûre, protégée au Nord et à l'Ouest par le cap de Farksah et au Sud par le promontoire de Souarah. L'industrie est assez développée dans cette ville où, traditionnellement, l'on fabrique principalement des tissus, des objets de ménage en fer et cuivre et des bijoux. 

Sohar est très antérieure à l'Islam et elle appartint pendant longtemps à la Perse sous le nom de Mazoûn. Ce fut après la conquête arabe qu'elle devint la capitale de l'Oman, et elle ne tarda pas à accaparer la plus grande partie du commerce des mers de l'Inde; ses relations s'étendaient même jusqu'à la Chine, avec, laquelle les musulmans ont toujours fait, surtout dans les premiers siècles de l'hégire, un commerce des plus actifs. Au Xe siècle de l'ère chrétienne, Massoudi la vit en pleine prospérité, mais déjà, à l'époque d'Idrisi (XIIe siècle), elle était en décadence, et au milieu du XIIIe siècle elle était complètement ruinée par les guerres civiles qui avaient bouleversé cette partie de l'Arabie. 

Elle se releva assez rapidement, sans pouvoir toutefois retrouver son ancienne splendeur, et Ibn Batoutah la signale comme faisant un commerce actif avec, l'Inde. C'est cette ville que Marco Polo désigne sous le nom de Soer. Les Portugais s'en emparèrent en 1508, et elle resta en leur possession jusqu'en  1650; elle a toujours végété depuis cette époque. (E. Blochet).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.