.
-

Rues et monuments de Paris
Rue Lamarck
Rue Lamarck (1867), à Paris  (XVIIIe'arrondissement). - Cette rue, prolongée en 1881 et dont le nom est en mémoire du naturaliste (1744-1829), relie l'avenue de Saint-Ouen au Sacré-Coeur (à l'intersection de la rue Maurice-Utrillo et dans le prolongement  de la rue du Cardinal-Dubois). 
-
Paris : la rue Lamarck.
 La rue Lamarck, à Montmartre.

Depuis l'avenue de Saint-Ouen jusqu'à la rue Becquerel, nous ne rencontrons à peu près que des immeubles qui ne sortent pas de la banalité. En remontant la rue après avoir passé devant le 18, où se trouvait autrefois le Diorama de Rome, on arrive à l'emplacement de l'ancien restaurant du Rocher Suisse (au n°16) remplacé par un bâtiment moderne qui abrite la Crèche israélite de Paris. On  arrivons ensuite à l'église du Sacré-Coeur.
-

Paris : l'église du sacré-Coeur et le square Louise-Michel.
 La basilique du Sacré-Coeur. 

L'église basilique du Sacré-Coeur ou du Voeu National a été commencée en 1875 et bénite solennellement en 1887 par Mgr Guibert, mais terminée seulement en 1919.  La grosse cloche dite La Savoyarde a été installée définitivement dans le beffroi en 1907. (Visiter la crypte, le dôme, etc.) Napoléon Ier avait eu l'idée de construire en ce point le temple de la Paix. La construction de l'église du Voeu fut décrétée en 1874 par l'Assemblée nationale. Ce lourd édifice de style romano-byzantin  a été bâti sur les plans d'Abadie, aux moyens de souscriptions particulières et de droits perçus pour la visite du monument

Le square, devant l'église, autrefois nommé square Willette, porte depuis 2003 le nom de square Louise-Michel, du nom d'une des héroïnes de la Commune. Ce jardin public est bordé à l'Est par la rue Ronsard, au Sud par la place Saint-Pierre et à l'Ouest par la rue Foyatier et le funiculaire de Montmartre. Il se trouve à l'emplacement d'anciennes vignes, qui avaient été ensuite arrachées pour l'exploitation du gypse de la Butte.
-

Paris : la fontaine des Innocents du square Louise-Michel.
Paris : une vasque de la fontaine des dieux marins, dans le square Louise-Michel.
La fontaine des Innocents,
dans le square Louise-Michel.
Une des vasques de la fontaine
des Dieux marins

Le square Louise-Michel se compose de deux parties : la partie plane (square de la place Saint-Pierre), et ce qu'on appelle la Butte. Dans la partie basse, on a érigé en 1907 une fontaine dans l'esprit du Manneken Pis de Bruxelles, avec l'inscription rabelaisienne « Mieux vaut de ris que de larmes escrire » . Cette fontaine due au sculpteur Derre porte le nom de fontaine des Innocents. Elle est aujourd'hui reléguée à l'écart, un peu perdue dans la végétation du côté Ouest. Dans la partie montueuse s'est trouvé un petit monument assez artistique avec l'inscription : Tronc pour les filles-mères. Depuis 1937, on peut y voir la vaste fontaine dédiée aux dieux marins, conçue Paul Gasq. (F.de Rochegude).
-

Paris : le square Louise-Michel.
 Le square Louise-Michel et sa vue sur Paris. © Photos : Serge Jodra, 2013.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.