.
-

Rue de Braque, à Paris. - Cette rue du IIIe'arrondissement relie la rue du Temple à la rue des Archives. Son premier nom est rue des Bouchers, des Boucheries-du-Temple, en raison des boucheries que les chevaliers du Temple y avaient fait construire en 1182; cette voie publique se prolongeait alors jusqu'à la rue Vieille-du-Temple. Elle doit la dénomination qu'elle porte encore aujourd'hui à Arnould de Braque, qui en 1348 y fit bâtir une chapelle et un hôpital. 

Un Germain de Braque était échevin de la ville de Paris en 1447. Marie de Médicis, en 1613, y transféra les religieux de la Merci. On sait que ces religieux aux trois voeux ordinaires de religion joignaient celui « de sacrifier leurs biens, leur liberté et leur vie pour le rachat des captifs. » Ce couvent et son église furent rebâtis au XVIIIe siècle, au coin de la rue des Archives. La grande salle du couvent a servi de théâtre pendant la Révolution. (L. / Th. Lavallée).
-

Rue Braque, à Paris (3e arrondissement).
La rue Braque, à Paris. (© Photo : Serge Jodra, 2009).
.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.