.
-

Place Vendôme, à Paris (Ier arrondissement). - L'extension que prit Paris du côté de l'ouest, au delà de la porte Saint-Honoré, dans les dernières années du XVIIe siècle, donna au roi et au corps municipal l'idée de ménager dans cette région une place grandiose, dans le genre de celle qui se formait à l'autre extrémité de la rue des Petits-Champs, la place des Victoires. A cet effet, l'hôtel de Vendôme fut acquis, et sur son emplacement se dessina la future place qui garda son nom. 
-
La Place Vendôme, à Paris.
La place Vendôme et sa colonne.
.
On avait eu le projet d'y construire des bâtiments destinés à recevoir la bibliothèque du roi, les académies, l'hôtel des Monnaies, celui des ambassadeurs étrangers, mais on y renonça pour élever simplement des maisons aux façades symétriques et de grand air. Au centre de la place fut inaugurée, le 16 août 1699, une statue monumentale de Louis XIV, conçue par Girardon. Cette oeuvre fut renversée par le peuple le 10 août 1792, et la place prit le nom de place des Piques. De 1800 à 1803, la préfecture de la Seine fut installée dans un des hôtels de la place, voisin de celui qu'occupe encore aujourd'hui le ministère de la Justice. Au centre de la place se dresse la colonne Vendôme, détruite pendant la Commune de Paris, et reconstruite ensuite. (NLI.)
-
Commune de Paris : destruction de la colonne Vendôme..
Lors de la Commune de Paris, suivant une idée suggérée par Gustave Courbet,
la colonne Vendôme est abattue le 16 mai 1871.
.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.