.
-

Borsippa, Barzipa, Barsip en assyrien,  « la ville de l'autel brisé ». - Cette ancienne cité, situé au Sud-Est de Babylone avait été d'abord indépendante de Babylone, puis avait été englobée dans le vaste carré babylonien jusqu'au temps de Darius; ensuite, elle  était redevenue devenue indépendante. C'est ici que le Talmud place le mythe de la Tour de Babel et de confusion des langues. Le grand sanctuaire que Hérodote vit encore était une tour à étages, formée de huit tours superposées; le dernier étage était occupé par le temple de Nabû. Hérodote, qui put y monter par ces rampes qui conduisaient en haut à l'extérieur, rapporte que ce temple, peu spacieux, renfermait un lit en or où le dieu recevait une vierge la nuit! La tour à étages s'appelait E-Zida, mot sumérien signifiant « maison de la droite ». Ce vieux temple contenait le Temple des sept sphères, qui est aussi un sanctuaire consacré au dieu de la Lune (Sîn). Il fut achevé par Nabuchodonosor. Tous les rois le respectèrent, et une inscription d'Antiochus Soter de février 269 ap. J.-C. nous démontre que les rois séleucides veillaient également à sa conservation.

La principale ruine de Borsippa est le fameux Birs-Nimroud. Cette ruine, l'une des plus célèbres et des plus gigantesques du monde, se voit à dix lieues à la ronde : elle est encore élevée de 50 m de hauteur; des pans de murs gigantesques, complètement vitrifiés, de 11 m de hauteur, gisent sur le haut de ce vaste amas de débris de 700 m de pourtour. A côté du Birs-Nimroud se trouve une autre ruine, aussi étendue, mais basse, qui renferme les débris des trois sanctuaires de la Trinité divine et féminine, de Gula. Il s'appelle aujourd'hui Tell-Ibrahim-el-Khalil, et les Bédouins montrent encore la place où, selon eux, Ibrahim, le patriarche Abraham, fut jeté par Nemrod dans la fournaise ardente d'où il sortit sans aucun mal. Les archéologues ont mis à nu des étages du Birs, qui prouvent que les terrasses étaient coloriées différemment, selon la couleur consacrée à chacune des sept planètes connues des Babyloniens.

.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.