.
-

Touran

Lequel les Iraniens de l'époque arsacide et sassanide désignaient sous le nom de Touran les contrées frontières de la Perse, principalement habitées par des populations turques

Les principaux noms touraniens cités dans l'Avesta et le Châh-Nâméh qui en dérive sont Ardjasp (Arejat-Aspa) et Afrasyab (Franhrasyan); le premier représente les populations hunniques qui se trouvaient cantonnées au Nord de l'Iran en attendant le moment de fondre sur l'Europe, et le second est le représentant des populations qui habitaient à l'Est de la Perse dans le Turkestan, du côté de Samarcande, la capitale légendaire d'Afrasyab, et de Kachgar; ces populations n'étaient pas toutes d'origine turque, et il y avait certainement parmi elles qui étaient apparentées par la langue aux Iraniens de Perse. 

L'Iran fut constamment en guerre avec le Touran, surtout avec le Touran de l'Est, et le Châh-Nâméh n'est guère que la glorification des luttes des Persans contre les peuples qui habitaient dans les deux Turkestans actuels. Les Persans faisaient remonter le nom de Touran à Tour, fils de Féridoun, qui avait reçu tout ce pays en apanage.

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.