.
-

Histoire de l'Europe > La France > Géographie historique de la France

Le Chalonnais

Chalonnais. - On donnait autrefois ce nom : 
1° à une portion du grand gouvernement de Champagne-et-Brie, dans la Champagne proprement dite : ville principale, Châlons-sur-Marne (auj. Châlons-en-Champagne); 

2° à une portion du duché de Bourgogne. Ce Cabillonensis pagus était borné par le Beaunois au Nord, par l'Autunois à l'Ouest, par le Mâconnais au Sud, par la Franche-Comté à l'Est. Il avait environ une cinquantaine de kilomètres tant de long que de large, et comprenait deux parties distinctes, l'une, sur la rive droite de la Saône, le Chalonnais propre ou la Montagne (chef-lieu : Châlon-sur-Saône), l'autre, sur la rive gauche, la Bresse chalonnaise ou Bresse savoyarde (chef-lieu : Saint-Laurent-lès-Châlon). Le Charolais fut détaché du Chalonais par le duc Hugue IV en 1272 : mais les seigneuries de Marcilly, de La Motte-Saint-Jean, de Bourbon-Lancy et de Mont-mort restèrent dans sa mouvance; les terres de Brancion, d'Uxelles, de Beaumont et de l'Epervière y avaient, en outre, été réunies en 1259.

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007 - 2017. - Reproduction interdite.