.
-

Histoire de l'art > La peinture > L'Italie

École Romaine

L'École Romaine est une des grandes écoles italiennes de peinture. Raphaël, qui en est le véritable fondateur, procédait de l'école ombrienne, par son maître Pierre Vanucci, dit le Pérugin, dont il eut la grâce ascétique, et de l'école florentine, dont quelques maîtres, principalement Fra Bartolomeo et Michel-Ange, exercèrent sur lui de l'influence par leurs conseils ou leurs exemples Après Raphaël, on doit citer comme ayant honoré l'école romaine, d'abord ses élèves Jules Romain, Penni dit il Fattore, Perino del Vaga, Jean d'Udine, Polydore de Caravage, Tisio dit le Garofalo, puis Frédéric et Thaddée Zuccaro, Nicolas Circignani, Jérôme Muziano. 

L'école négligea, au XVIIe siècle, l'étude du dessin et de l'antique qui la caractérisait, et tomba dans la manière : celui qui représente le mieux cette nouvelle période est Joseph Cesari, plus connu sous les noms de Joséphin et de chevalier d'Arpino; on peut citer aussi Baroccio, André Sacchi, Pierre de Cortone, Domenico Feti, Domenico Cresti dit Passignano, Ciro Ferri, Francesco Romanelli, Louis Garzi, J.-B. Salvi dit Sassoferrato, Roncalli dit Pomerance, et Carlo Maratta.

En opposition à ces peintres, qui professaient encore un certain idéalisme, Michel-Ange Amerighi dit le Caravage copia la nature sans choix et sans goût. Le paysage, dernier venu dans l'art de la peinture, atteignit, au milieu de ce déclin, son plus haut degré de perfection en Italie avec Gaspard Dughet dit le Guaspre

Les peintres du XVIIIe siècle sont loin de leurs prédécesseurs : les seuls qui méritent d'être mentionnés sont Jean-Marie Morandi, Pierre Nelli, J.-B. Gaulli, Raphaël Mengs, Pompeo Battoni. (B.).

.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.