.
-

Vignole

Vignole (Giacomo Barozzio, dit). - Architecte et théoricien d'architecture italien, né à Vignola, près Modène, en 1507, mort à Rome en 1573. Ayant étudié sans succès la peinture à Bologne, puis la perspective, science dont il fixa les règles en un petit traité longtemps classique dans toute l'Italie, Vignole vint, en 1535, à Rome, où il fut attaché à la cour pontificale sous les papes Paul III, Jules III et Pie V, et travailla pour le cardinal Alessandro Farnèse, petit-fils de Paul III. Le Primatice, véritable surintendant des beaux-arts. de la cour de France sous François Ier, étant venu en Italie pendant les années 1539-1540, chargea Vignole de surveiller le moulage d'un certain nombre de statues antiques et l'emmena en France, mais sans qu'aucune construction de ce pays puisse lui être attribuée. 

De retour à Rome, en 1542, Vignole releva les monuments antiques de cette ville pour l'Académie vitruvienne qui venait d'être fondée, donna à Bologne les dessins de l'achèvement de l'église San Petronio et de la façade de la Bourse, continua la construction du canal del Navilio et fit élever la maison Achille Boschi, dessina à Minerbio le beau palais du comte Isolani et, à Plaisance, le palais ducal, dont son fils Giacinto surveilla l'exécution. Rappelé, en 1550, à Rome par le pape Jules III, il y dirigea d'abord les travaux de l'Acque Virgine, puis ceux de la villa si élégante et si voluptueuse, dite la « Vigna di Papa Giulio », en dehors de la Porte du Peuple; il fit construire, sur ses plans, les deux escaliers de la place du Capitole conduisant à l'Ara-Coeli et à la Roche Tarpéienne; commença, en 1568, l'église du Gesu, continuée après sa mort par G, della Porta, et attacha son nom à beaucoup d'autres travaux. 

Mais, avec la villa du pape Jules III, qui fut achevée sous la direction de Vasari et de l'Ammanati, la villa, dite aussi château ou palais de Caprarola, édifiée pour le cardinal Alessandro Farnèse, est regardée comme l'oeuvre la plus remarquable de Vignole en même temps que sa création la plus savante et la plus originale. Cependant, plus encore que les constructions de Vignole, son traité d'architecture, édité pour la première fois en 1563, sous le titre de Regola della cinqui Ordini d'Architettura, avec planches soigneusement gravées sur cuivre, et dans lequel l'auteur s'efforce d'établir les mesures exactes de chacune des parties des ordres d'architecture et des espacements des colonnes, exerça une grande influence en Italie, et même dans toute l'Europe, et fit de cet architecte un des créateurs de ce style académique qui devait peser, pendant trois siècles, sur l'enseignement et le développement de l'architecture.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.